•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux autres athlètes des Jeux de 2012 suspendus

Ekaterina Gnidenko

Ekaterina Gnidenko

Photo : Getty Images / Cameron Spencer

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le boxeur turc Adem Kilicci et la cycliste sur piste russe Ekaterina Gnidenko ont été provisoirement suspendus après l'étude de leurs échantillons des JO de Londres en 2012.

Les nouveaux tests effectués ont permis d'obtenir pour ces deux athlètes un premier résultat positif aux stéroïdes.

C'est ce qu'a confirmé jeudi chacune des fédérations en cause.

Kilicci avait perdu en quarts de finale à Londres, tandis que Gnidenko, qui n'avait pas atteint le podium aux Jeux en sprint et au keirin, avait obtenu la médaille d'argent aux Championnats du monde disputés plus tard en 2012. Elle pourrait en être privée.

Gnidenko avait été appelée à remplacer à la dernière minute à Londres une coéquipière... qui avait été exclue des Jeux après un contrôle positif.

Kilicci s'est qualifié pour les Jeux de Rio, alors que Gnidenko n'est pas sur la liste de son équipe nationale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !