•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nouveau programme Mobilité francophone bien accueilli en Colombie-Britannique

Gabrielle Frédette Fortin, consultante en immigration
Gabrielle Frédette Fortin, consultante en immigration Photo: ICI Radio-Canada/Julie Landry
Radio-Canada

Le retour du programme fédéral pour encourager l'arrivée de francophones à l'extérieur du Québec réjouit des francophones de la Colombie-Britannique.

Un texte de Julie LandryTwitterCourriel

Le programme « Mobilité francophone » remplace l'ancien programme Avantage significatif francophone, aboli par le gouvernement Harper, en 2014.

« C'est une super bonne nouvelle, je sais que le programme sera bien utilisé par les francophones. On a hâte d'avoir les détails », a fait savoir la consultante en immigration Gabrielle Frédette Fortin, qui travaille avec des immigrants francophones depuis de nombreuses années.

La suppression du programme Avantage significatif francophone avait laissé un grand vide à son avis. Gabrielle Frédette Fortin, c'était une perte pour le Canada parce qu'il s'agissait d'immigrants productifs qui souhaitaient y rester.

Il y a eu des projets d'immigration qui ont été brisés, des gens qui sont retournés à la maison dans leur pays.

Gabrielle Frédette Fortin, consultante en immigration

Un programme qui peut changer une vie

Nawale Ayar a bénéficié du programme Avantage significatif francophone pour obtenir sa résidence permanenteNawale Ayar a bénéficié du programme Avantage significatif francophone pour obtenir sa résidence permanente Photo : ICI Radio-Canada/ Julie Landry

Nawale Ayar fait partie de ceux qui ont eu la chance de bénéficier de l'ancien programme. Ça lui a permis de rester suffisamment longtemps au Canada pour faire sa demande de résidence permanente, qu'elle a reçue en 2015. Sans ce programme, elle serait retournée en France, à contrecoeur.

« Ça m'a vraiment sauvé la vie, entre guillemets. C'était soit ça ou je rentrais en France pour toujours. »

La nouvelle du rétablissement du programme est largement partagée dans les médias sociaux, localement, notamment auprès des francophones qui sont déjà en Colombie-Britannique et qui ont hâte de savoir comment le programme pourra les aider à s'y établir pour de bon.

Colombie-Britannique et Yukon

Nouveaux arrivants