•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les 12 confidences de Jocelyne Baribeau

Les 12 confidences de Jocelyne Baribeau

Les 12 confidences de Jocelyne Baribeau

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Nous les connaissons dans leur domaine respectif. Mais qui sont-ils vraiment? Des Franco-Manitobains se dévoilent en 12 confidences. Voici les confidences de la chanteuse Jocelyne Baribeau.

1- Le dernier livre que vous avez lu?

J'ai fouillé récemment dans les anciens livres de musique reçus en héritage de ma grand-maman Henriette Rocan (Lemoine). Parmi les livres, il y a avait La Bonne Chanson et d'autres bijoux comme la comédie lyrique Les batteux (Marcien Ferland). J'ai des souvenirs d'enfance d'entendre ma mère pratiquer son rôle d'Isabelle et des répétitions. Il me semble que presque toute la communauté faisait partie de la production en 1982. J'étais très jeune alors les souvenirs ne sont pas très clairs. Je suis déçue de ne pas pouvoir les revivre dans ma tête. J'imagine que c'était vraiment impressionnant comme époque dans notre communauté. J'imagine que dans une si grande production, il y en a eu des chicanes!

2- La personnalité publique que vous admirez le plus?

J'admire énormément les leaders de notre communauté. Impossible d'en choisir seulement un. C'est loin d'être facile de nos jours de trouver le temps pour s'engager dans une cause. Les retombées sont rarement financières et même plusieurs postes importants ne sont pas très bien rémunérés. Se dédier au développement de notre langue, de nos villages, de notre communauté à l'urbain, de nos écoles, des arts et de la jeunesse... J'admire l'équipe au complet. Tsé?!?

3- Quel est votre talent caché?

Je fais des éclairs au chocolat délicieux et j'ai le pouce vert !

4- Quel est votre genre de sortie préféré?

J'aime beaucoup, quand je peux prendre un peu de recul avec des amis, être autour d'un feu de camp avec de la musique jusqu'aux petites heures du matin.

5- Qu'est-ce qui vous fait peur?

Le conflit. Je travaille depuis plusieurs années à gérer comment le conflit m'affecte. En fin de compte, je ne comprends pas pourquoi les gens (entre amis jusqu'au niveau politique et religieux) ne peuvent pas s'entendre.

6- Quel genre d'enfant étiez-vous?

Bavarde ! Ce fut le message de mon enseignante de 3e année que j'ai rencontrée comme adulte. Elle m'a dit que même dans le « coin », je pouvais parler à la poubelle. Nudiste...mes parents m'ont dit que je quittais de temps en temps la maison avec seulement mes bottes en caoutchouc pour faire le tour du voisinage...ayoye!!!!. J'ai toujours eu le besoin de donner des spectacles. Même toute jeune, je dansais dans la cave et j'imaginais que j'étais dans une série télévisée (encore mon plus gros rêve).

7- Une belle journée chaude et ensoleillée, qu'est-ce que vous buvez?

Un bon thé glacé fait maison

8- Avec quel musicien/groupe (mort ou vivant) aimeriez-vous faire un spectacle ?

Voilà une question bien difficile à répondre pour une auteure-compositrice. Il y a toute une liste! J'aimerais bien pouvoir chanter avec Daniel Lavoie (francophone) et Ron Sexsmith m'intrigue beaucoup pour son talent d'écriture. J'aimerais pouvoir composer avec lui.

9- À quel moment historique auriez-vous aimé participer ?

J'aurais bien aimé être présente quand le 100 NONS a été formé. Les anecdotes des gens qui étaient là m'impressionnent toujours. Comme jeune fille, je m'intéressais beaucoup au 100 NONS, mais comme j'étais étudiante en chant classique, je n'ai pas eu la permission de ma famille pour y participer. Je suis contente comme adulte d'avoir pris la décision moi-même de me tailler une place dans l'organisation. J'ai l'impression que nous vivons au 100 NONS un moment historique avec une communauté d'artistes et de gestionnaires enthousiastes.

10- Quel est le spectacle qui vous a le plus marqué?

Je n'oublierai jamais le spectacle de KD Lang avec l'Orchestre symphonique de Winnipeg il y a de ça déjà plusieurs années. Le tout avait commencé avec un premier solo par mon amie violoniste Claudine St-Arnaud qui jouait « Le reel du pendu ». J'étais si fière d'elle que j'avais les larmes aux yeux et tout cela suivi d'un spectacle extraordinaire d'une des meilleures chanteuses du pays. Et c'était ma fête en plus. Vraiment un très beau cadeau d'anniversaire.

11- Un groupe que vous avez découvert récemment et que vous admirez?

J'avoue ne pas avoir connu le projet de Jérémie et les Delicious Hounds avant tout récemment. J'aime bien l'énergie du groupe et le fait qu'ils ne se limitent pas à 3 ou 4 musiciens (la norme). C'est l'fun de voir autant de monde ensemble pour interpréter des chansons.

12- Quels sports pratiquez-vous?

J'ai adoré jouer au soccer jusqu'à ma trentaine, mais une tumeur bénigne dans mon genou ne le permet plus. Maintenant, j'ai ma bicyclette version « panier de pommes » que j'aime bien. J'aime marcher dans le bois ou dans mon quartier, le canotage et mes randonnées en kayak me font faire de l'exercice, mais surtout me donne de la paix en nature.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !