•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle photo-choc d’un petit réfugié noyé en Méditerranée

Le reportage de Jean-François Bélanger
Radio-Canada

La photo du petit Alan Kurdi, publiée en septembre dernier, avait attiré l'attention de la planète sur le drame des migrants qui tentent d'entrer en Europe. Voilà que l'organisation non gouvernementale allemande Sea-Watch a diffusé lundi la photo d'un autre enfant retrouvé noyé pour dénoncer l'inaction de l'Europe dans la crise des migrants.

Cette photo montre un très jeune enfant noir dans les bras d'un des membres de l'organisation, à bord d'une embarcation, avec le message : « Si vous ne voulez pas voir ces images, arrêtez de les produire! »

La photo a été prise lors d'une opération au large des côtes libyennes le 27 mai, après le chavirement d'une embarcation avec 350 personnes à bord.

L'organisme, qui participe aux opérations de sauvetage de migrants, souhaite que les Européens et l'Union européenne se préoccupent davantage de ces migrants qui meurent par centaines en cherchant à traverser la Méditerranée.

« Ces images tragiques doivent être vues par la société européenne, car les tragédies sont la conséquence de la politique étrangère européenne », indique l'organisme dans un communiqué.

« Il devient clair que les appels des politiciens européens à mettre un terme à ces morts en mer ne sont que des mots », déplore le fondateur de l'ONG, Harald Höppner, cité dans le communiqué.

Dimanche, le porte-parole du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés disait craindre que près de 700 migrants, dont une quarantaine d'enfants, aient été tués la semaine dernière dans trois naufrages au large de la Libye.

Avec les informations de Agence France-Presse

International