•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La compétition des génies en herbe génère du rêve à Calgary

Rencontre avec l'auteur-compositeur-interprète Rickson Makwe qui interprète « Toujours plus haut ».

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La compétition du savoir a vu s'affronter 135 adolescents répartis au sein de 18 équipes au centre Genesis de Calgary.

Après deux ans de relâche et une réorganisation, des élèves de la 5e à la 9e année du sud de l'Alberta se sont préparés pour ce jeu-questionnaire, qui met à l'épreuve les connaissances générales sur des sujets variés, comme l'actualité, l'histoire, la géographie, les sciences et les arts.

Pour cette édition, l'Association canadienne-française de l'Alberta (ACFA) a collaboré avec le Conseil scolaire FrancoSud. Au total, 18 équipes se sont défiées lundi, a fait savoir Chantal Desgagné, la coordonnatrice de l'événement pour le Conseil scolaire FrancoSud. 

La préparation aux Génies en herbe nécessite de longues heures de préparation, à compter en plus des heures d'école. « Ils nous ont donné des livres à lire à propos de tout. Notre devoir était de voir les nouvelles à la télévision, chaque soir », se rappelle Daniela Moran-Cruz, une participante de 6e année.

Pour la gestionnaire des projets scolaires et communautaires de l'ACFA, Anne-Lise Uwihoreye, cette édition est aussi prometteuse d'un bel avenir pour la compétition. « C'est un retour en force des génies en herbe du sud de la province », estime-t-elle.

L'ACFA espère étendre le projet à tous les conseils scolaires francophones de l'Alberta. « Les gagnants de chaque conseil iraient défendre leurs titres au niveau provincial. Et, qui sait, peut-être un jour au niveau des provinces de l'Ouest », se réjouit Anne-Lise Uwihoreye.

D'après un reportage d'Érik Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !