•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Petrolympic veut forer dans la ZEC du Bas-Saint-Laurent

Radio-Canada

L’entreprise d'exploration pétrolière Petrolympic compte entreprendre un programme de forages exploratoires dans la ZEC du Bas-Saint-Laurent. Ce projet vise plus particulièrement le secteur du lac des Chasseurs situé à l’embouchure de la rivière Patapédia.

Un texte de Richard LavoieTwitterCourriel

La pétrolière a fait part de ses intentions à des représentants de la ZEC, à des propriétaires de chalets ainsi qu’à la MRC de la Mitis la semaine dernière.

Le géologue consultant pour Petrolympic, Stephen Séjourné se dit conscient que le défi de convaincre et de planifier l’opération sera plus grand en raison de la nature du site visé.

« Si on est dans une ZEC, il faut tenir compte de certains nombres de paramètres. Il y a une activité de foresterie, il y a la période de chasse. Il faut tenir compte de tout ça et identifier les ressources locales qu'on pourrait utiliser », explique-t-il.

On en est vraiment à essayer de faire un tour d'horizon du secteur dans lequel on pourrait faire le forage.

Stephen Séjourné, géologue consultant, Petrolympic

Petrolympic souhaiterait entreprendre  les travaux en novembre prochain. Ils seraient d’une durée de deux semaines et viseraient  à déterminer, si oui ou  non il y a présence de pétrole ou de gaz sur le site.

« Une fois qu'on aura ces informations en main, on pourra s'asseoir avec les gens. Et, voilà, on a fait une découverte, ça ressemble à ça. Pis, si on veut la développer, on parlerait de production et ça ressemblerait à ci et à ça », explique le géologue.

On ne parle pas de deuxième Arabie Saoudite. On ne va pas installer une raffinerie sur place.

Stephen Séjourné, géologue consultant, Petrolympic

Un réservoir de dimension modeste

M. Séjourné précise qu’à première vue, le réservoir serait de dimension modeste, mais tout de même appréciable pour le Bas-Saint-Laurent.

Petrolympic est également un partenaire financier de Squatex dans le projet Massé, près de Sainte-Jeanne-D'Arc dans la Mitis. Mais dans le cadre de ce projet, la pétrolière a décidé de faire cavalier seul.

L'entreprise ne détient pour le moment aucun des permis nécessaires pour mener à bien son programme de forages.

Une rencontre est prévue le 8 juin prochain entre les représentants du promoteur et les membres du conseil d'administration de la ZEC.

D’après les informations d’Isabelle Damphousse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec

Économie