•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une femelle béluga échouée aux Escoumins

Chargement de l’image

Une femelle béluga échouée sur les berges des escoumins.

Photo : Courtoisie

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un béluga échoué sur la berge aux Escoumins a été transporté à Saint-Hyacinthe pour qu'une nécropsie soit pratiquée sur la carcasse.

La femelle d'un peu plus de trois mètres et demi de long a été découverte samedi par une résidente des Escoumins.

Le Groupe de recherche et d'éducation sur les mammifères marins s'est rendu sur les lieux pour tenter de l'identifier en comparant ses marques à celles de bélugas photographiés par le passé.

Le vétérinaire Stéphane Lair, de la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal, pratiquera une nécropsie ce lundi pour en apprendre davantage sur les causes de la mort de l'animal.

Le coordonnateur au Réseau québécois d'urgence pour les mammifères marins, Robert Michaud rapporte que le taux de mortalité a augmenté chez les femelles bélugas.

« On a observé une augmentation des mortalités chez les femelles qui étaient sur le point de donner naissance ou des mortalités qui surviennent au moment de la naissance. »

— Une citation de  Robert Michaud, coordonnateur au Réseau québécois d'urgence pour les mammifères marins 

Il s'agit de la troisième carcasse de béluga retrouvée en 2016.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec