•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Droit d'auteur : Claude Robinson s'est inspiré de l'Acadie

Claude Robinson de passage à l'Université de Moncton

Claude Robinson

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'artiste québécois Claude Robinson, de passage à l'Université de Moncton, au Nouveau-Brunswick, pour recevoir un doctorat honorifique, affirme qu'il s'est inspiré de la résilience acadienne durant sa longue lutte pour le respect du droit d'auteur.

Un texte de Pierre Philippe LeBlanc TwitterCourriel

Claude Robinson a passé 18 ans à défendre sa propriété intellectuelle devant les tribunaux, jusqu'à la Cour suprême du Canada. Cette dernière a confirmé en 2013 les décisions antérieures de la Cour supérieure du Québec et de la Cour d'appel, qui ont statué que la firme Cinar et ses associés ont plagié le dessin animé de Claude Robinson intitulé Les aventures de Robinson Curiosité. Il avait souvent l'Acadie à l'esprit durant sa lutte, dit-il.

Je suis un amoureux des Acadiens, je le dis sur tous les toits. Quelque part, je me suis inspiré des Acadiens dans ma lutte. Je n'ai pas à apprendre aux Acadiens ce qu'est la résilience. Eux le savent. Pendant des siècles et des siècles, ils se sont battus, ils ont résisté, ils ont réussi à imposer finalement leur présence, revenir au pays. Ce sont des gens d'un courage extraordinaire. Dans la bataille, il faut que tu penses à des gens comme ça.

Une citation de :Claude Robinson

Claude Robinson ajoute qu'il est heureux de recevoir son doctorat honorifique et de voir des centaines d'étudiants acadiens décrocher leur diplôme. « C'est eux qui vont prendre les guides de la société et nous amener plus loin. Jamais auparavant on n'a vu des jeunes avec autant d'informations, de connaissances », souligne-t-il.

L'Université de Moncton remet aussi des doctorats honorifiques à l'ancien haut fonctionnaire Donald Ferguson, de Tracadie, et à la journaliste et chroniqueuse Chantal Hébert, d'Ottawa. Andrew Boghen reçoit pour sa part le grade de professeur émérite en biologie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie