•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lise Thibault demande une libération conditionnelle

Lise Thibault devra purger une peine de 18 mois de prison.

Lise Thibault devra purger une peine de 18 mois de prison.

Photo : La Presse canadienne / PC/ Jacques Boissinot

Radio-Canada

L'ancienne lieutenante-gouverneure du Québec, Lise Thibault, tente d'obtenir une libération conditionnelle. Selon les informations obtenues par Radio-Canada grâce à une demande d'accès à l'information, une première audience a eu lieu vendredi, mais elle n'a pas permis de statuer sur le dossier.

« La séance tenue aujourd'hui n'a pas permis d'en arriver à une décision unanime », peut-on lire dans le document de la Commission québécoise des libérations conditionnelles.

Lise Thibault a purgé le sixième de sa peine de 18 mois.

Deux membres de la Commission, différents de ceux de la première audience, devront se pencher à nouveau sur sa demande dans les prochains jours.

Lise Thibault est derrière les barreaux depuis le 25 février. L'ancienne lieutenante-gouverneure a plaidé coupable à six chefs d'accusation d'abus de confiance et de fraude totalisant 310 000 $.

D'après les informations de Yannick Bergeron

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Québec

Justice et faits divers