•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Y a-t-il une vie après le travail?

Des aînés marchent le long du quai de Llandudno, au pays de Galles, le 8 septembre 2014.

Photo : Getty Images / Christopher Furlong

Radio-Canada

La question se pose alors que les baby-boomers, nés entre 1946 et 1964, arrivent à l'âge de la retraite. Nous avons vérifié l'âge moyen du départ à la retraite, les circonstances économiques et les indices de bonheur des retraités.

Un (dernier) texte de Denis-Martin ChabotTwitterCourriel

Jusqu'en 2011, on pouvait obliger les gens à partir à la retraite à 65 ans. Cette mesure a été abolie dans le Code du travail. Cela dit, dans certains domaines, pour des raisons de sécurité, il est permis d'imposer un départ à la retraite.

Depuis 1977, l'âge moyen de départ à la retraite a fluctué. Il a baissé, puis s'est remis à augmenter depuis le milieu des années 90.

Nous vivons plus vieux

Le facteur principal expliquant ce changement est l'espérance de vie. Selon les experts consultés, cela s'explique en partie parce que les gens vivent plus vieux et préfèrent donc travailler plus longtemps. Le vieillissement de la population inquiète les gouvernements, qui craignent que les caisses de retraite publiques soient incapables de faire face à l'arrivée en masse de baby-boomers.

En 2012, le gouvernement conservateur de Stephen Harper avait repoussé l'âge minimum pour obtenir le droit aux prestations du Régime de pension du Canada, mesure qui a été adoptée au Québec par la Régie des rentes du Québec. Le gouvernement de Justin Trudeau a annulé cette mesure dans son dernier budget.

Âge d'or = retraite en or?

Selon l'Institut Broadbent, les retraités s'appauvrissent. Ainsi, la pauvreté chez les retraités a augmenté de 3,9 % en 1995 à 11,1 % en 2013. Cette réalité est plus présente chez les personnes vivant seules et pire pour les femmes seules, dont 30 % vivent dans la pauvreté. 

Il est donc de moins en moins rare de voir des aînés retourner au travail pour arrondir leurs fins de mois. Bien sûr, il y a parmi ces gens des retraités qui en profitent pour poursuivre une deuxième carrière. Au Québec, de 35 % à 40 % des retraités peuvent compter sur un régime de retraite et ils sont plus susceptibles de jouir d'une vie plus aisée.

Plus on est vieux, plus on est heureux?

Plusieurs sondages au Québec et dans le monde rapportent que plus les gens sont vieux, plus ils sont heureux et se disent satisfaits de leur vie.

En 2012, Léger Marketing a mené un sondage pour la firme Revera de soins à domicile et la Fédération internationale du vieillissement.

Les deux tiers des personnes de plus de 65 ans interrogées ont déclaré qu'elles se sentent satisfaites de leur vie, contre 53 % des baby-boomers et 41 % des représentants de la génération X (nés entre 1965 et 1980) et 37 % de ceux de la génération Y (nés entre 1980 et 2000).

Ce sondage de Léger Marketing a été mené en ligne du 24 août au 4 septembre 2012 auprès de 1501 Canadiens. Sa marge d'erreur est de 2,5 %, 19 fois sur 20. 

D'ailleurs, on retrouve des données semblables en France et au Royaume-Uni.

Y a-t-il une vie, donc, après le travail?

Vérification faite, serais-je tenté de vous dire, mais je vais d'abord devoir l'expérimenter personnellement. Ce texte est ma dernière contribution à titre de journaliste sur cette plateforme de Radio-Canada, car ce soir, je rentre chez moi pour de bon. Je prends ma retraite après 32 ans à Radio-Canada. Je vais me consacrer à l'écriture et à la production indépendante de reportages.

Merci de m'avoir suivi depuis tout ce temps.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Société