•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sarah-Anne Brault croit en ses chances pour Rio

arah-Anne Brault

Sarah-Anne Brault

Photo : Darryl Carey

Radio-Canada

La triathlète Sarah-Anne Brault ignore toujours si elle obtiendra son billet pour participer aux Jeux olympiques, mais elle estime avoir fait bonne figure lors de la dernière épreuve de qualification.

Sa 13e position à Yokohama lui permet de garder espoir, elle qui souhaite être sélectionnée dans l'équipe nationale de triathlon.

J'aime bien mes chances, mais on ne sait jamais avant qu'ils annoncent l'équipe.

Sarah-Anne Brault, triathlète

Cette quatrième étape des séries mondiales de Triathlon, disputée le 14 mai dernier au Japon, en était une importante puisqu'il s'agissait de la dernière épreuve de qualification olympique.

« Il y avait pas mal de pression, mais j'ai réussi à performer lorsque ça comptait, alors je suis contente. »

L'athlète de 26 ans a connu sa meilleure course de la saison. Elle a conclu le parcours en 1 h 58 min 29 s. Une performance qui pourrait permettre à celle qui a grandi au Manitoba de mettre le cap vers Rio

« Nous attendons l'annonce officielle. Je pense que j'ai démontré de bons résultats, même si j'aurais aimé réaliser de meilleurs temps lors des deux dernières années », avoue-t-elle.

Au cours des prochaines semaines, Triathlon Canada et le Comité olympique canadien doivent déterminer quels athlètes obtiendront leur laissez-passer pour Rio. Le Canada pourra être représenté par cinq athlètes, deux hommes et trois femmes.

« C'est un choix discrétionnaire, personne n'a réussi à obtenir le choix automatique, donc on ne sait jamais, indique Brault. Ils pourraient envoyer quelqu'un de plus jeune qui a un plus grand potentiel pour le futur et c'est difficile de contester lorsque c'est à la discrétion comme ça. »

Paula Findlay, Kirsten Sweetland, Amélie Kretz, Ellen Pennock et Dominika Jamnicky sont les autres candidates qui pourraient se rendre au Brésil.

En 2012, le Canada avait envoyé aux Jeux l'Albertaine Paula Findlay, qui avait pris la dernière place, et la Québécoise Kathy Tremblay, qui n'avait pas complété l'épreuve.

Triathlon

Sports