•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maladie de Lyme : le nombre de cas a doublé en un an en Estrie et en Montérégie

Les tiques peuvent être porteuses de la maladie de Lyme.
Les tiques peuvent être porteuses de la maladie de Lyme. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le nombre de cas de maladie de Lyme en Montérégie et en Estrie a presque doublé, passant de 28 à 54 cas de 2014 à 2015.

Un reportage de Guylaine Charette TwitterCourriel

La tique porteuse de la bactérie se fraie donc un chemin vers le nord, un mouvement irréversible, selon la Santé publique de l'Estrie.

« La plus grande concentration de cas se trouve dans les MRC de Brome-Missisquoi et de la Haute-Yamaska, mais on en observe aussi ailleurs en Estrie, y compris à Sherbrooke. La majorité de ces cas d'infection a été acquise dans la région et probablement dans la municipalité de résidence », souligne la Dre Mélissa Généreux, directrice de la Santé publique de l'Estrie.

La directrice de la Santé publique de l'Estrie, la Dre Mélissa Généreux (archives)La directrice de la Santé publique de l'Estrie, la Dre Mélissa Généreux (archives) Photo : ICI Radio-Canada

Seul point positif, la population et les médecins sont davantage sensibilisés, ce qui conduit à des diagnostics plus rapides et au traitement approprié.

La prévention reste le meilleur outil pour éviter d'être infecté. La Dre Mélissa Généreux croit qu'il faudra acquérir de nouveaux réflexes, comme c'est le cas avec la crème solaire.

Comment se protéger

La maladie de Lyme est causée par la piqûre d'une tique infectée d'une bactérie. Il est important de bien se protéger lors d'activités en plein air.

• Porter des vêtements qui couvrent la peau.
• Mettre les chaussettes par-dessus les pantalons.
• Porter des vêtements de couleur pâle. Les tiques sont donc plus faciles à repérer.
• Éviter les piqûres en appliquant un chasse-moustiques.
• Demeurer sur les sentiers dégagés des boisés et des forêts.
• Examiner son corps pour repérer la présence de tiques après une activité dans un endroit boisé.

Source : Santé publique de l'Estrie

Santé publique

Santé