•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nyquist absent du Belmont Stakes

Nyquist et son jockey Mario Gutierrez en route vers la victoire au Derby du Kentucky 2016.

Nyquist et son jockey Mario Gutierrez en route vers la victoire au Derby du Kentucky 2016.

Photo : Getty Images / Andy Lyons

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le cheval Nyquist, vainqueur du Derby du Kentucky, ne participera pas au Belmont Stakes, dernière épreuve de la triple couronne, qui sera présentée le 11 juin.

L'entraîneur de Nyquist, Doug O'Neill, a déclaré mardi que le cheval, 3e du Preakness samedi dernier, souffrait de fièvre et que sa quantité de globules blancs était anormalement élevée.

« Il n'y sera pas, car il est malade. Dans ce genre de course, les chevaux doivent être dans leur meilleure forme physique. Malheureusement pour Nyquist, il ne participera pas au Belmont Stakes. Cela arrive parfois lorsqu'un cheval dispute deux courses rapprochées », a déclaré l'entraîneur adjoint Jack Sisterson en faisant référence à la période de deux semaines entre le Derby du Kentucky et le Preakness.

Lundi, Nyquist affichait une fièvre de plus de 38 degrés, et il a subi des prélèvements sanguins.

Il avait commencé la saison de façon éclatante en remportant le Derby du Kentucky.

Ses chances d'enlever la triple couronne s'étaient envolées deux semaines plus tard au Preakness, où Nyquist, parti trop vite, a complètement été éclipsé dans la dernière ligne droite par plus de trois longueurs par le vainqueur, Exaggerator.

Ce n'est pas la première fois que Nyquist doit être mis au repos pour des raisons de santé.

Après avoir remporté le Florida Derby, le 2 avril dernier, le cheval avait été transporté au Kentucky. Mais son retour à l'entraînement avait dû être retardé en raison d'une autre irrégularité avec ses globules blancs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !