•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Faillite de Redwater Energy : les créanciers priorisés avant le nettoyage des puits

Puits de pétrole

Puits de pétrole

Photo : iStock / iStockphoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le remboursement de la banque créancière de Redwater Energy, qui a fait faillite en 2015, se fera avant le nettoyage des puits abandonnés, a décidé mercredi le juge en chef de l'Alberta Neil Wittmann.

Redwater Energy possédait 16 puits pétroliers et gaziers actifs et 70 puits inactifs lorsqu'elle a déposé le bilan. Elle devait un peu plus de cinq millions de dollars à ATB Financial.

Afin de payer ces dettes, le syndic de faillites de Redwater Energy, Grant Thornton, a voulu vendre les puits actifs.

L'Agence de réglementation de l'énergie de l'Alberta plaidait toutefois pour que l'argent de la vente des puits servent au nettoyage des puits orphelins.

Le juge Neil Wittmann a affirmé que les créanciers garantis comme les banques sont prioritaires, devant les risques environnementaux.

Le gouvernement de l'Alberta possède différents outils pour obliger les entreprises à payer le coût du nettoyage des puits orphelins.

Les entreprises en bonne santé financière ont l'obligation de garder suffisamment d'actifs pour couvrir les coûts de démantèlement. Si ce fonds de réserve est inexistant, l'Association des puits orphelins accepte d'assumer les coûts du nettoyage.

L'Agence de réglementation de l'énergie de l'Alberta n'a pas encore été en mesure de commenter la décision du juge Neil Wittmann.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !