•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Karine Thomas et Jacqueline Simoneau un peu plus près de Rio

Jacqueline Simoneau et Karine Thomas Photo: Comité olympique canadien
Radio-Canada

Karine Thomas et Jacqueline Simoneau savent depuis leur victoire aux Jeux panaméricains en juillet dernier qu'elles représenteront le Canada aux Jeux olympiques de Rio.

Mais mercredi matin, à Montréal, la nomination des deux nageuses synchronisées a été officialisée lors d'une cérémonie à la Maison olympique canadienne.

Les Québécoises ont alors eu un petit avant-goût de la fébrilité qui les attend au Brésil lorsqu'elles ont enfilé le manteau de l'équipe nationale.

« C'est un moment tellement irréel, explique la jeune Jacqueline Simoneau. Ça confirme que les JO s'en viennent de plus en plus vite! »

Thomas et Simoneau, partenaires en duo depuis 2014, seront les deux seules représentantes de l'unifolié en nage synchronisée puisque pour la première fois de l'histoire des Jeux, le Canada n'a pas réussi à qualifier une équipe.

« Le compte à rebours continue de nous rapprocher de l'ouverture des Jeux, et je suis très fébrile. Ce sera ma première participation aux Jeux olympiques et je suis impatiente de vivre l'expérience cet été à Rio, a dit Simoneau, 19 ans, la plus jeune membre de l'équipe canadienne de nage synchronisée. En ce moment, nous faisons en sorte que chaque jour et chaque entraînement comptent. Je sais que nous serons prêtes au bon moment. »

Les Canadiennes comptent bousculer la hiérarchie mondiale afin de monter sur le podium. Ce qui serait un exploit explique Karine Thomas.

« S'il y a une année où le podium est possible, c'est 2016. Je pense que les choses ont commencé à changer en synchro, ça barde un peu dans les classements mondiaux.  Alors nous, je crois qu'on est capables de se faufiler là-dedans et d'avoir un podium. »

Elles seront en action au Centre aquatique Maria Lenk, du 14 au 16 août, pour trois épreuves, soit le tour préliminaire du programme libre (14 août), le programme technique (15 août) et la finale du programme libre (16 août).

Aux Jeux panaméricains de Toronto, elles avaient gagné l'or avec plus de sept points d'avance sur leurs plus proches rivales.

Le blogue sportif : Pour comprendre les sports

Natation artistique

Sports