•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trudeau promet une loi pour protéger les personnes transgenres

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement libéral compte présenter un projet de loi pour protéger les personnes transgenres contre la discrimination.

« Nous devons continuer de demander une vraie égalité », a dit Justin Trudeau alors qu'il recevait le prix Laurent McCutcheon pour souligner son engagement dans la lutte contre l'homophobie. « Nous devons protéger le legs de ceux qui ont lutté pour la justice en étant ambitieux dans nos actions. Nous devons travailler avec diligence à combler le fossé entre nos principes et la réalité. »

Depuis son entrée en fonction, le premier ministre du Canada a posé de nombreux gestes qui témoignent de son respect des personnes LGBT. Outre, la promesse de faire adopter une loi pour protéger les personnes transgenres, il a favorisé l'entrée au Canada de réfugiés syriens LGBT.

Le député de la circonscription montréalaise de Papineau croit que le Canada doit en faire plus pour lutter contre l'homophobie et la transphobie, mentionnant que les hommes homosexuels ne peuvent toujours pas donner de sang. Il a aussi fait référence à l'attaque haineuse dont ont récemment été victimes deux hommes « en raison de l'amour qu'ils démontraient l'« un pour l'autre » sur la place Simon-Valois, dans le quartier Hochelaga, à Montréal.

« S'aimer n'est pas un crime, a-t-il fait valoir. Pas aux yeux de la grande majorité des Canadiens, ni aux yeux de notre gouvernement et surtout pas aux yeux de la loi. Malheureusement, l'histoire de ces deux hommes ne constitue pas un cas isolé. Ça arrive encore trop souvent, même en 2016 », a déclaré M. Trudeau.

Justin Trudeau a également promis d'accorder le pardon à tous ceux qui ont été condamnés avant 1969, c'est-à-dire avant que son père, l'ancien premier ministre Pierre-Élliott Trudeau, ne décriminalise l'homosexualité.

« Nous n'enverrons pas de police dans les chambres à coucher pour voir ce qui se passe entre adultes majeurs, consentants en privé », avait dit le premier ministre Pierre Élliott Trudeau.

Justin Trudeau a d'ailleurs salué le combat de son père en recevant le prix McCutcheon.

Je pense à tous ceux qui ont le courage de combattre l'homophobie, ceux qui ont mené la lutte pour un Canada plus juste à une époque très différente de la nôtre. Aujourd'hui, accepter la différence, ça fait partie des valeurs fondamentales des Canadiens. Des valeurs qui sont reflétées dans nos lois, dans la Charte.

Une citation de :Justin Trudeau

Depuis 2003, plusieurs personnalités publiques ont eu droit à cet honneur, dont Janette Bertrand, Michel-Marc Bouchard, Fabienne Larouche et Michel Tremblay.

Justin Trudeau a promis de participer au défilé de la fierté gaie à Montréal cet été. Il sera donc le premier premier ministre fédéral à le faire.

Coup de coeur pour le journaliste François Cormier 

La Fondation Émergence a aussi remis un prix Coup de cœur 2016, celui-là à François Cormier, journaliste à Radio-Canada.

Ce dernier a évoqué publiquement son homosexualité lors d'une entrevue télévisée et son impact #EffetCormier. François Cormier œuvre pour la Société Radio-Canada depuis 2007. Depuis trois ans, il couvre les affaires municipales de Montréal.

Les prix de la Fondation Émergence sont remis à des personnalités qui se sont illustrées de façon manifeste dans la lutte contre l'homophobie et la transphobie. 

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !