•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

David Saint-Jacques s'envolera vers la Station spatiale internationale

David Saint-Jacques s'envolera vers la Station spatiale internationale en 2018.

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada

L'astronaute originaire de Québec David Saint-Jacques est le prochain Canadien à s'envoler vers la Station spatiale internationale où il effectuera une mission de six mois intitulée Expedition 58/59.

L'annonce a été faite lundi par le ministre Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique.

David Saint-Jacques, qui possède une expertise en médecine, génie et astrophysique, partira en novembre 2018 à bord d'une fusée Soyouz pour rejoindre l'équipage international du laboratoire orbital. Expedition 58/59 sera la première mission de David Saint-Jacques et le 17e vol spatial d'un membre du corps des astronautes canadiens.

L'astronaute âgé de 46 ans se dit fier de suivre les traces de ses prédécesseurs.

Je me tiens debout sur les épaules des géants, les astronautes qui m'ont précédé m'ont inspiré dans l'enfance, ont été mes collègues et mes mentors.

David Saint-Jacques, astronaute

David Saint-Jacques souligne qu'il s'agit pour lui de la concrétisation d'un rêve d'enfance. Il pourra mettre à contribution sa vaste expertise dans plusieurs domaines.

« Me voici après toutes ces années de travail prêt à embarquer dans ma première mission spatiale. Le médecin en moi a vraiment hâte d'effectuer des expériences de première main, de voir l'effet de la microgravité sur mon corps. L'ingénieur en moi a hâte d'exploiter le Canadarm 2 et l'astrophysicien en moi a hâte de regarder les étoiles. »

Au cours de sa mission, l'astronaute devra effectuer une série d'expériences scientifiques et des tâches en robotique, notamment.

En prévision de cette affectation, David Saint-Jacques amorcera dès cet été un entraînement spécialisé de deux ans.

« La route vers l'espace est longue et tortueuse, j'ai encore plusieurs années d'entraînement devant moi, mais moi-même, ma famille, mon épouse, mes enfants, nous sommes prêts à relever les défis que cette aventure nous réserve. »

David Saint-Jacques sera appelé à s'entraîner en Russie, au Japon, aux États-Unis et au Canada avant son départ vers la Station spatiale internationale.

David Saint-Jacques parle de sa mission

À consulter aussi :

Québec

Science