•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des kayakistes anti-pipeline protestent contre le projet Trans Mountain

Des activistes-kayakistes se sont rassemblés contre le projet Trans Mountain de Kinder Morgan au parc Cates à North Vancouver.

Des activistes-kayakistes se sont rassemblés contre le projet Trans Mountain de Kinder Morgan au parc Cates à North Vancouver.

Photo :  Hind Boughedaoui/Radio-Canada

Radio-Canada

Environ 200 « kayaktivistes », des activistes en kayak, se sont rassemblés au parc Cates, à North Vancouver, pour protester contre le projet d'expansion de l'oléoduc Trans Mountain de Kinder Morgan.

Les militants ont traversé l'anse Burrard samedi vers le terminal Westridge du géant énergétique à Burnaby pour tenter de bloquer ses activités pour la journée.

Le drapeau de la journée d'action symbolique globale Break Free.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le drapeau de la journée d'action symbolique globale Break Free.

Photo : Hind Boughedaoui/Radio-Canada

La manifestation faisait partie de la journée d'action symbolique Break Free, lancée par les organismes écologistes Greenpeace et 350.org. Une vingtaine d'autres organismes environnementaux et plusieurs Premières Nations soutiennent aussi l'initiative.

La porte-parole de Greenpeace Melina Laboucan-Massimo souhaite envoyer un message clair au premier ministre canadien.

« Nous demandons au premier ministre Justin Trudeau de cesser d'exploiter les énergies fossiles et de poursuivre la transition vers les énergies renouvelables », affirme-t-elle.

S'il est approuvé, le nouveau pipeline Trans Mountain permettra d'acheminer quotidiennement 890 000 barils de produits pétroliers depuis l'Alberta vers le port de Burnaby en Colombie-Britannique.

D'après des informations recueillies par Hind Boughedaoui.

Colombie-Britannique et Yukon

Ressources naturelles