•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeûner pour aider : des élèves amassent des fonds pour la justice sociale

Une trentaine d'élèves du Centre scolaire Léo-Rémillard jeûnent pour amasser de l'argent pour l'organisme Développement et paix.

Une trentaine d'élèves du Centre scolaire Léo-Rémillard jeûnent pour amasser de l'argent pour l'organisme Développement et paix.

Photo : Radio-Canada/Rémi Authier

Radio-Canada

Une trentaine d'élèves de la 9e à la 12e du Centre scolaire Léo-Rémillard (CSLR) de Winnipeg jeûnent pendant 25 heures pour amasser des fonds afin de venir en aide à ceux qui n'ont pas toujours à manger. Ils ont comme objectif de recueillir 1500 $ qui seront versés à l'organisme canadien de solidarité internationale Développement et Paix.

Les participants ne peuvent consommer que de l'eau et quatre litres de jus sans sucre pendant 25 heures.

Les participants ne peuvent consommer que de l'eau et quatre litres de jus sans sucre pendant 25 heures.

Photo : Radio-Canada/Rémi Authier

L'activité n'a pas seulement comme but d'amasser de l'argent, mais aussi de sensibiliser les jeunes participants manitobains à la situation de ceux qui sont confrontés à la faim et à la famine. En se privant de la sorte, les élèves peuvent ressentir la faim et réaliser la chance qu'ils ont de ne pas y être sujet tous les jours.

Louis-Simon Gagné participe au jeûne pour une quatrième année.

Louis-Simon Gagné participe au jeûne pour une quatrième année.

Photo : Radio-Canada/Rémi Authier

Pendant les 25 heures du jeûne, les élèves peuvent uniquement consommer de l'eau et quatre litres de jus non sucré. L'élève de 12e année Louis-Simon Gagné, qui prend part pour une quatrième année à l'activité, dit qu'il n'est pas facile de jeûner lorsque des camarades mangent en classe. Il dit aussi que les odeurs qui proviennent de la salle où sont donnés les cours de cuisson lui ont rappelé très fortement le fait qu'il n'avait pas mangé depuis plusieurs heures.

Ici au CSLR on aime beaucoup aider les gens de notre communauté, mais je pense aussi qu'il faut toujours avoir un impact à l'extérieur parce que les petits gestes vont faire de grands gestes. C'est comme un cycle alors ceux qu'on aide vont nous aider plus tard.

Sophie Menet-Espina, membre du comité de justice sociale Mission en vision
Sophie Menet-Espina est une élève de la 11e année qui est membre du comité de justice sociale du Censtre scolaire Léo-Rémillard.

Sophie Menet-Espina est une élève de la 11e année qui est membre du comité de justice sociale du Censtre scolaire Léo-Rémillard.

Photo : Radio-Canada/Rémi Authier

Dans le cadre du jeûne annuel organisé par le comité de justice sociale du CSL nommé Mission en vision, un thème est exploré par les participants. Cette année, c'est le thème de l'écologie qui a été mis de l'avant et les élèves assistent à une conférence à ce sujet en soirée avant de coucher à l'école et de compléter ensemble leur jeûne.

Manitoba

Éducation