•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En plein dans le mille pour Georcy-Stéphanie Thiffeault Picard

Georcy-Stéphanie Thiffeault Picard

Georcy-Stéphanie Thiffeault Picard

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les choses se passent bien pour l'archère Georcy-Stéphanie Thiffeault Picard. Mercredi, elle s'est qualifiée pour le troisième tour de la Coupe du monde de Medellin, en Colombie. 

Plus tôt cette semaine, elle avait mis la main sur un des trois derniers billets olympiques offerts aux archères du continent.

Thiffeault Picard a entrepris sa journée avec le 25e rang des qualifications grâce à un total de 634.

« En première ronde, j'ai tiré mon meilleur pointage à vie en tournoi, soit 330, a-t-elle raconté. Je m'attendais à reproduire ce résultat une deuxième fois, mais j'ai malheureusement un peu crispé et un petit détail m'a échappé. J'ai donc eu 634 points sur une possibilité de 720. Ce n'est pas mauvais, mais j'aurais aimé 650 ou 660. »

Exemptée du premier tour du tableau éliminatoire, la Montréalaise a par la suite éliminé la Française Solenne Thomas 6-4.

« Ma constance m'a rendu service. C'était franchement difficile d'évaluer la pluie parce qu'elle passait son temps à changer d'intensité! »

À sa prochaine sortie, jeudi, Thiffeault Picard affrontera la Colombienne Ana Maria Rendon, huitième qualifiée.

Virginie Chénier a également atteint le troisième tour.

Après un lent départ qui l'a placée au 58e rang des qualifications, la Lavalloise a défait la Cubaine Rosmery Valdes 6-4, puis l'a emporté sur abandon face à la Japonaise Kawanaka Kaori.

Une autre Japonaise, Sugibayashi Rina, qualifiée 23e, sera sa prochaine adversaire jeudi.

Kateri Vrakking, l'autre Canadienne en lice, a été écartée de la compétition. Après avoir fini 41e des qualifications et avoir été graciée du premier tour, elle a été vaincue 6-2 par la Brésilienne Ane Marcelle Dos Santos.

À l'épreuve par équipe, les Canadiennes se sont qualifiées au 14e rang et retrouveront les Chinoises au premier tour vendredi.

Chez les hommes, le Canadien Crispin Duenas a également atteint le troisième tour grâce à un gain de 6-4 sur son compatriote Brandon Xuereb.

Patrick Rivest-Bunster, de Montréal, 70e des qualifications, a pour sa part été dominé 7-1 au premier tour par l'Espagnol Miguel Angel Pifarre.

Qualifiés 12es en équipe, les archers du pays se mesureront aux Chinois dans le tableau éliminatoire vendredi.

Pour l'épreuve mixte, le Canada s'est retrouvé 10e au terme des qualifications. Thiffeault Picard et Duenas rencontreront les Italiens jeudi.

À l'arc à poulies, Alexandre Dupuis, d'Amos, a vu le Français Fabien Delobelle lui souffler la victoire avec une flèche supplémentaire de 9 points légèrement plus centrale que la sienne, ce qui a départagé une égalité de 142-142.

Un billet pour Rio

Si le Canada était assuré d'avoir un représentant masculin aux Jeux olympiques de Rio, Georcy-Stéphanie Thiffeault Picard a permis au pays d'obtenir une inscription au tableau féminin lors d'un tournoi de qualification continental disputé lundi, en marge de la Coupe du monde de Medellin.

Elle a décroché l'un des trois laissez-passer en obtenant la médaille de bronze de la compétition.

Malgré que ce soit Thiffeault Picard qui a relevé le pari, ce n'est pas nécessairement elle qui participera à l'aventure olympique.

« C'est un comité qui décidera qui sera la femme sélectionnée », a-t-elle expliqué.

« Je suis cependant très confiante d'obtenir cette place, puisque mes performances depuis le début de la saison sont remarquées », a ajouté la Québécoise.

Du côté des hommes, les Canadiens sont toujours en lice pour l'épreuve par équipe.

Ils auront une dernière chance d'obtenir un laissez-passer à un tournoi final de qualification à Antalya, en Turquie, au mois de juin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !