•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des attentats font au moins 93 morts en Irak

Attentat à la voiture piégé en Irak

Photo : Wissm Al-Okili / Reuters

Associated Press

Trois attentats à la voiture piégée ont fait au moins 93 morts et 165 blessés mercredi, à Bagdad. Les trois attaques ont été revendiquées par le groupe armé État islamique (EI)..

Ces attentats démontrent clairement que le groupe armé, même s'il a essuyé d'importantes pertes territoriales depuis un an, demeure capable de frapper à travers le pays. Les djihadistes multiplient aussi les attaques à Bagdad, possiblement pour tenter de faire oublier leurs défaites sur le champ de bataille.

La pire attaque de la journée a fait au moins 63 morts et 85 blessés dans un secteur commercial à prédominance chiite du quartier Sadr City. Le groupe djihadiste considère que les chiites sont des apostats.

L'explosion a été si forte qu'elle a détruit des véhicules et endommagé des immeubles des environs. Certains blessés ont été atteints grièvement et le bilan pourrait donc s'alourdir.

Un témoin a dit que la bombe avait été cachée à bord d'une camionnette chargée de fruits et de légumes. Un homme l'aurait abandonnée sur place avant de se fondre rapidement dans la foule. Le témoin a dit avoir été projeté sur plusieurs mètres et assommé par la puissance de l'explosion.

Un kamikaze s'est ensuite donné la mort au volant d'une voiture piégée près d'un commissariat de police du quartier de Kadhimiyah, dans le nord-ouest de Bagdad, faisant 18 morts, dont cinq policiers. Trente-quatre personnes ont été blessées.

Un attentat identique commis dans le quartier de Jamiya, dans le nord de la capitale irakienne, a fait 12 morts et 46 blessés.

État islamique, le règne de la terreur

International