•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le loyer de la Maison des artistes visuels francophones augmente de 53 %

Chargement de l’image

La Maison des artistes visuels francophones (MDA) est située dans l'ancien hôtel de ville de Saint-Boniface.

Photo : ICI Radio-Canada/ Samuel Rancourt

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le directeur de la Maison des artistes visuels francophones (MDA), Éric Plamondon, affirme que le Comité sur la propriété et le développement de la Ville de Winnipeg a décidé mardi d'augmenter de 53 % le loyer de la galerie d'artistes située dans l'ancien hôtel de ville de Saint-Boniface.

M. Plamondon est déçu de constater que malgré ses trois présentations devant des conseillers et des administrateurs de la Ville pour demander le renouvellement d'un bail qui fait exemption du loyer et des frais de service en échange d'investissements dans un bien public, le comité responsable des baux n'est pas revenu sur la décision.

« La réponse était : qu'il [la MDA] devrait se sentir chanceux qu'on [la Ville] n'applique pas "fair market rate" [la juste valeur de marché] et donc déjà, l'augmentation de 53 % est un cadeau du sens qu'on aurait pu leur charger plus. »

La MDA a fait des rénovations de 60 000 $ pour augmenter la capacité communautaire et artistique de la galerie et pour répondre à des besoins structuraux de l'édifice. Elle a aussi investi 1,5 million de dollars en travaux d'aménagement sur le bâtiment ainsi que pour la création d'un jardin de sculptures, appartenant tous deux à la Ville.

« L'art est accessible à absolument tout le monde sans un prix. Alors on est plus comme un parc, comme lieu public, explique M. Plamondon. Notre argument est que la Ville, surtout la Ville, devrait être reconnaissante que des organismes artistiques, culturels, ajoutent la vie, ajoute de la dynamique à une communauté. »

Éric Plamondon dit que la MDA doit maintenant prendre quelques décisions.« Ça nous met dans une situation un peu difficile où on doit maintenant décider comment qu'on paie les nouveaux frais au court terme. Et, est-ce que La Maison des artistes est durable comme organisme à l'hôtel de ville à long terme? »

La demande de M. Plamondon bénéficiait du soutien de deux conseillers qui siègent au Comité sur la propriété et le développement de la Ville de Winnipeg, soit le conseiller du quartier Transcona, Russ Wyatt, ainsi que le conseiller du quartier Saint-Boniface, Mathieu Allard.

« On a besoin de l'appui de la majorité des conseillers et ce n'était pas le cas », explique le directeur de la MDA.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !