•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dwight Ball croit qu'un projet de tunnel mérite une étude de 750 000 $

Actuellement, la seule façon de traverser le Détroit de Belle Isle est par traversier.

Actuellement, la seule façon de traverser le Détroit de Belle Isle est par traversier.

Photo : Google Maps

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Dwight Ball, défend une étude sur un tunnel qui pourrait relier l'île de Terre-Neuve au Labrador, sous le détroit de Belle Isle.

Au coût de 750 000 $, l'étude pourrait aider à comprendre si un tunnel pourrait aider à apporter la diversité économique dont la province a besoin.

Le premier ministre Dwight Ball a défendu, lundi, à l'Assemblée législative cette étude.

Tous ceux à qui je parle au Labrador veulent savoir si un lien fixe entre les deux territoires de la province est possible. Est-ce qu'un lien fixe est possible pour la prochaine génération de Labradoriens?

Une citation de :Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Dwight Ball.

Le premier ministre dit que le gouvernement a besoin d'avoir en main toute l'information qui peut contribuer à la diversification économique de la province. Diversifier l'économie était une des promesses des libéraux dans leur programme électoral.

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Dwight Ball, croit qu’un lien fixe entre l’île de Terre-Neuve et le Labrador serait un « stimulant économique » considérable.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Dwight Ball, croit qu’un lien fixe entre l’île de Terre-Neuve et le Labrador serait un « stimulant économique » considérable.

Photo : CBC

Si le gouvernement libéral est revenu sur des promesses électorales, comme celle de ne pas supprimer des emplois ou d'annuler l'augmentation prévue de la taxe de vente harmonisée, en ce qui concerne cette étude, il semble que le gouvernement reste conforme à son programme électoral.

Un tunnel à quel coût?

Le promoteur principal du projet du tunnel, l'ex-député libéral Danny Dumaresque, pense qu'il pourrait ne rien coûter aux contribuables.

Il croit que le projet pourrait être financé par le privé et que ce serait les utilisateurs qui payeraient, comme pour le pont de la Confédération entre le Nouveau-Brunswick et l'Île-du-Prince-Édouard, avec l'aide du fédéral.

Selon le premier ministre Dwight Ball, le projet a un important potentiel comme stimulant socio-économique.

Malgré l'immensité du territoire, la population au Labrador se trouve sous la barre des 30 000 personnes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie