•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeanne Moreau a le sourire à l’envers, de Simon Boulerice (Leméac)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Cet incontournable a été choisi par le public.

RÉSUMÉ

Les mésaventures d'un adolescent banlieusard revêtent des proportions épiques dans ce roman qui s'adresse aux jeunes, mais qui saura également ravir les plus vieux. Léon, 15 ans, n'arrive pas à se débarrasser de ses pellicules et se sent comme « une machine à neige artificielle ». Heureusement, il y a Carl, son meilleur ami, qui ne se soucie pas de ses problèmes capillaires, et Léonie, sa correspondante de Lévis, qui dit le trouver beau sur ses photos. Depuis leur rive sud respective, l'une de Montréal et l'autre de Québec, Léon et Léonie s'écrivent de longues lettres qu'ils s'envoient par la poste, ce qui est un peu « dépassé », tout comme le sont, pour certains, les films de la Nouvelle Vague qu'Antoine, le grand frère de Léon, regarde en boucle au salon. Dans cette histoire sur la beauté de l'amitié et de l'amour fraternel, Boulerice met en scène une famille comme il en existe bien d'autres, drôle et attachante malgré ses travers, et aborde, entre autres, l'anorexie au masculin.

EXTRAIT

Le souper est fini et Antoine n'a presque touché à rien. Le peu avalé, il est en train de l'évacuer à la toilette. Léonie m'a fait des yeux ronds pendant le repas et moi j'ai hoché la tête. L'air de dire : oui, je vais agir. Oui, je vais sauver mon frère.

Extrait de « Jeanne Moreau a le sourire à l'envers », de Simon Boulerice

POURQUOI CE LIVRE EST UN INCONTOURNABLE 

Ce livre est un incontournable, car il déborde de réalisme et de sincérité. Il décrit un âge très peu souvent représenté de l'intérieur d'aussi belle façon. La fin de l'enfance de nos jours semble arriver de plus en plus tôt, avec son lot de problèmes d'adultes.
Laurie Smith Charest, Montréal

 

Livres

Arts