•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Séparation entre Andy Murray et Amélie Mauresmo

Amélie Mauresmo et Andy Murray

Amélie Mauresmo et Andy Murray

Photo : Getty Images / Al Bello

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Au lendemain de sa défaite en finale du Masters de Madrid contre Novak Djokovic, Andy Murray a annoncé dans un communiqué, lundi, qu'il avait mis fin à son association de près de deux ans avec son entraîneuse Amélie Mauresmo.

En juin 2014, Murray était devenu le premier joueur de tennis de calibre international à embaucher une femme comme entraîneur.

Conseillé par Amélie Mauresmo, le joueur vedette britannique a amélioré son jeu sur terre battue, mais il a été incapable d'ajouter un titre du grand chelem à son palmarès.

« J'ai énormément appris auprès d'Amélie pendant ces deux ans, sur le terrain et à l'extérieur, a expliqué le numéro trois mondial dans un communiqué. Elle a eu une influence apaisante auprès de l'équipe et elle nous manquera à tous. »

Le communiqué publié par la firme de gestion de Murray n'a pas révélé la raison de cette décision, même si Amélie Mauresmo a déjà précisé que de consacrer suffisamment de temps avec les déplacements a été un défi pour elle. La Française a donné naissance à son premier enfant en août et a pris six mois de congé de maternité.

« Travailler avec Andy au cours des deux dernières années a été une expérience fantastique pour moi, a confié Mauresmo, ancienne numéro un mondiale qui a remporté les Internationaux d'Australie et Wimbledon en 2006. J'ai vraiment apprécié de faire partie de la grande équipe autour de lui. »

Au début de son association avec Amélie Mauresmo en juin 2014, Andy Murray était déjà deux fois champion en tournois du grand chelem. Il avait remporté les Internationaux des États-Unis en 2012 et Wimbledon en 2013. 

Il avait aussi gagné la médaille d'or aux Jeux olympiques de Londres en 2012.

Avec Mauresmo, Murray a atteint la finale des Internationaux d'Australie en 2015 et 2016, s'inclinant chaque fois devant le favori Novak Djokovic. Il a remporté ses premiers titres sur terre battue à Munich et aux Masters de Madrid l'an dernier.

« Je vais prendre un peu de temps pour examiner les prochaines étapes et voir comment nous pouvons poursuivre les progrès, a ajouté Murray. Mais je tiens à la remercier pour tout ce qu'elle a fait, elle a été une membre inestimable de l'équipe. »

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !