•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Google souligne le 100e anniversaire de Jane Jacobs

Jane Jacobs sur la page d'accueil de Google

Jane Jacobs sur la page d'accueil de Google

Photo : Google

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le visage d'une auteure et militante américaine qui a profondément changé l'urbanisme de Toronto est en page d'accueil du moteur de recherche Google aujourd'hui.

Jane Jacobs aurait eu 100 ans aujourd'hui. Elle est morte en 2006.

Mme Jacobs a contribué à changer l'urbanisme en Amérique du nord avec son livre Déclin et survie des grandes villes américaines, publié en 1961. Elle y militait pour la vie de quartier, s'opposant à la construction de grandes autoroutes à l'intérieur des villes.

Après avoir déménagé à Toronto, elle s'est battue contre le projet d'autoroute Spadina, qui aurait traversé la ville du nord au sud, jusqu'au centre-ville, dans l'ouest de la métropole, là où se trouve aujourd'hui l'autoroute Allen. La construction vers le sud des voies rapides s'est plutôt arrêtée à l'avenue Eglinton.

« Elle m'a donné le courage de confronter directement la bureaucratie et de dire ce que je pensais », dit l'ancien urbaniste en chef de Toronto Paul Bedford.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !