•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestation à Québec pour une hausse du salaire minimum 

Plusieurs centaines de manifestants étaient réunis à Québec.

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada

Pour souligner le jour de la Fête des travailleurs, plusieurs centaines de représentants des groupes sociaux et des centrales syndicales ont manifesté dimanche, à Québec, en réclamant une augmentation substantielle du salaire minimum.

Bien que le salaire minimum du Québec ait augmenté de 20 cents dimanche, de plus en plus de voix s'élèvent pour réclamer un salaire de base à 15 dollars de l'heure.

François Côté, qui participait à la marche, estime qu'il est impossible de subvenir aux besoins d'une famille en étant payé au salaire minimum actuel. « C'est impossible de se faire une vie », croit-il.

La FTQ vient d'ailleurs de lancer une campagne à ce sujet et propose une hausse progressive, à 15 dollars l'heure, sur 5 ou 6 ans. « Partout où on a augmenté le salaire minimum de façon substantielle, on constate peu d'impact sur la diminution d'emplois, estime Daniel Boyer, président de la FTQ. On constate aussi des impacts sur le réinvestissement dans l'économie locale. »

De son côté, le président du Conseil du patronat du Québec, Yves Thomas Dorval, croit qu'une hausse trop importante pourrait avoir des effets néfastes.

Si vous aviez un salaire minimum à 15 $, ça créerait une augmentation du coût de la vie et le salaire minimum ne serait jamais suffisant.

Yves-Thomas Dorval, pdg du Conseil du patronat du Québec

Les manifestants ont aussi dénoncé les politiques d'austérité du gouvernement Couillard et les récentes compressions qui touchent les CPE.

La manifestation, encadrée par les policiers, s'est déroulée dans le calme.

Québec

Politique