•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chute vertigineuse des profits de PotashCorp

Photo : Reuters

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le plus grand producteur canadien de potasse a diminué ses prévisions pour l'exercice en cours, après avoir affiché jeudi un bénéfice en forte baisse pour son plus récent trimestre.

Le producteur d'engrais PotashCorp a engrangé un bénéfice de 75 millions de dollars américains, soit 9 cents US par action, pour son premier trimestre, comparativement à un profit de 370 millions de dollars américains, ou 44 cents US par action, pour la même période l'an dernier.

PotashCorp a indiqué que ses ventes avaient diminué en raison de la faiblesse des prix de la potasse et de l'azote, ainsi que d'une diminution des volumes de ventes de potasse à l'étranger.

Les produits ont reculé à 1,21 milliard de dollars américains, par rapport à un chiffre d'affaires de 1,67 milliard de dollars américains pour les trois premiers mois de 2015.

L'entreprise s'attend maintenant à ce que son bénéfice s'établisse entre 60 cents US et 80 cents US par action pour l'exercice en cours, alors que sa prévision précédente, émise en janvier, visait un bénéfice par action annuel de 90 cents US à 1,20 $ US.

Potash a en outre réduit ses prévisions de dépenses en immobilisations de 100 millions de dollars américains pour les ramener entre 700 millions de dollars américains et 800 millions de dollars américains.

« La baisse des prix de tous les nutriments a pesé sur notre performance au cours du trimestre et contribué à l'assombrissement des perspectives pour l'exercice », a affirmé dans un communiqué le chef de la direction de PotashCorp, Jochen Tilk. Il a ajouté que l'entreprise s'attend à de meilleures conditions pour le reste de 2016, bien qu'il reconnaisse « que l'échéancier et la vigueur de la reprise sont toujours en développement ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !