•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Colombie-Britannique, bonne élève pour les véhicules électriques

Des bornes de recharge pour voitures électriques

Photo : Caroline Morneau/ICI Radio-Canada

Radio-Canada

Même si l'adoption des véhicules électriques augmente quelque peu chaque année, il reste encore beaucoup de chemin à faire de la part des conducteurs, mais aussi des différents paliers gouvernementaux. La Colombie-Britannique a pour sa part mis de l'avant de nombreuses initiatives qui semblent porter ses fruits.

Un texte de Caroline MorneauTwitterCourriel

Dans l'ouest du pays, tranquillement, les voitures électriques font du chemin sur les routes, surtout celles de la Colombie-Britannique. Depuis 2011, le nombre de véhicules électriques vendus annuellement est passé de 98 à 1504 dans la province, pour un total de 3115 voitures. Le taux d'adoption des véhicules électriques est cependant plus faible dans les autres provinces de l'Ouest.

Les voitures électriques dans l'Ouest

Les voitures électriques dans l'Ouest

Pour favoriser l'achat de ces véhicules, et pour atteindre leur cible de réduction d'émissions de gaz à effet de serre, le Québec, l'Ontario et la Colombie-Britannique offrent des rabais à l'achat ou à la location de véhicules électriques.

Un programme pour les véhicules propres

En Colombie-Britannique, les premières initiatives ont commencé en 2011. C'est à ce moment que la province a lancé son Programme de véhicules à énergie propre (Clean Energy Vehicle Program), qui a été renouvelé en 2015.

Une voiture électrique en chargement à Vancouver.

Une voiture électrique en chargement à Vancouver.

Photo : Caroline Morneau

À ce jour, plus de 31 millions de dollars ont été investis dans ce programme qui offre jusqu'à 5000 $ de rabais à l'achat ou à la location d'un véhicule électrique. Pour être admissible, le prix de la voiture électrique ne doit pas dépasser 77 000 $.

Matthew Klippenstein, chroniqueur automobile spécialisé en véhicules électriques pour GreenCarReports, estime que les ventes ont doublé en Colombie-Britannique depuis la mise en oeuvre de cette initiative.

Les voitures électriques sont encore un peu chères alors les rabais aident les gens à les acheter.

Matthew Klippenstein, chroniqueur automobile

Pour le moment, les autres provinces de l'Ouest n'offrent pas de telles subventions aux propriétaires et locataires de voitures électriques.

Depuis mars 2016, les conducteurs de voitures électriques en Colombie-Britannique peuvent aussi circuler sur les voies réservées au covoiturage. « Il y aura certainement des effets à cette initiative, croit Matthew Klippenstein, car, ici, personne n'aime le trafic. Je pense que certaines personnes vont acheter ces voitures afin d'utiliser les voies réservées. » Il s'agit d'un avantage concurrentiel pour la voiture électrique, puisque Vancouver demeure la ville canadienne où la circulation est la plus congestionnée, selon l'indice TomTom.

Le déploiement des bornes de chargement

Au-delà des incitatifs financiers, l'accessibilité à des bornes de chargement est essentielle pour que cette industrie se développe davantage. Et recharger sa voiture, c'est gratuit en Colombie-Britannique. Le conducteur doit toutefois s'identifier avec sa carte de crédit, pour déclencher la borne et commencer le chargement.

Une borne de chargement pour voiture électrique à Vancouver

Une borne de chargement pour voiture électrique.

Même si le gouvernement fédéral n'offre pas d'incitatif financier pour encourager les consommateurs à acheter une voiture verte, en avril, les libéraux ont confirmé vouloir installer des bornes à chargement rapide le long des principales autoroutes canadiennes.

Selon Chantal Guimont, la présidente-directrice générale de Mobilité électrique Canada, les infrastructures de recharge constituent un facteur clé dans l'accélération du déploiement des véhicules électriques. C'est une responsabilité qui doit être partagée, selon elle.

Il faut assurément avoir des partenariats entre le public et le privé pour faire en sorte que chacun y trouve son compte et qu'on continue de déployer un nombre plus significatif de bornes de recharge.

Chantal Guimont, présidente-directrice générale, Mobilité électrique Canada

C'est avant tout l'accès à une infrastructure de recharge à domicile qui influence le consommateur dans sa décision d'achat. La recharge s'effectue principalement à la maison, pendant que le véhicule dort, de préciser Chantal Guimont.

Selon Mobilité électrique Canada, après le chargement résidentiel, c'est l'accès à des bornes en milieu de travail et dans les espaces de stationnement publics qui fait une différence dans la décision des automobilistes d'acquérir un véhicule électrique. La Colombie-Britannique compte en ce moment 1186 bornes de chargement publiques.

Le nombre de bornes de recharge

Le nombre de bornes de recharge

Jérémie Bernardin est coordonnateur du programme de voitures électriques au Fraser Basin Council. Selon lui, même si la population de la Colombie-Britannique est moins importante que celle du Québec ou de l'Ontario, le taux d'adoption des véhicules électriques est proportionnellement plus élevé.

On a une adoption de véhicules électriques qui est très très haute, la plus haute au Canada, et notre infrastructure de chargement le reflète aussi, on a le plus gros réseau de chargement au Canada.

Jérémie Bernardin, Fraser Basin Council

Le gouvernement de la Colombie-Britannique a aussi créé un programme d'achat et d'installation de bornes de recharge pour les immeubles. Depuis mars 2016, la province finance 75 % des coûts de chaque nouvelle station de recharge, à concurrence de 4500 $.

Une borne de chargement intérieur dans un immeuble de Vancouver.

Une borne de chargement intérieur dans un immeuble de Vancouver.

D'après les données de Mobilité électrique Canada, cinq ans après leur entrée sur le marché, près de 18 500 véhicules électriques sillonnent les routes du pays.

Alberta

Économie