•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le coût de la vie plus élevé à Sept-Îles qu’à Montréal

Le salaire minimum
Le salaire minimum Photo: Istock
Radio-Canada

Il en coûte 4 000 $ de plus par année pour vivre à Sept-Îles plutôt qu'à Montréal, d'après une étude de l'Institut de recherche et d'information socio-économique (IRIS).

Un texte d'Evelyne CôtéTwitterCourriel

L'étude compare le coût de la vie dans cinq villes du Québec, soit à Montréal, à Québec, à Saguenay, à Trois-Rivières et à Sept-Îles, à quelques jours de la hausse annuelle du salaire minimum qui passera à 10,75 $ le 1er mai.

Une famille composée de quatre personnes doit débourser 53 000 $ par année pour vivre à Montréal, 52 500 $ à Québec et plus de 57 000 $ à Sept-Îles.

Même constat pour une personne seule ou monoparentale. Le coût de la vie est supérieur à Sept-Îles que dans les autres villes de la province.

Le prix des logements est généralement moins élevé en région, mais il en coûte deux fois plus cher en frais de transport, notamment en raison du manque de transport en commun.

De plus, le coût du panier d'épicerie est plus élevé dans les régions éloignées. Une famille de quatre personnes doit débourser en moyenne 12 300$ pour se nourrir à Sept-Îles tandis qu'à Montréal, la facture s'élève à 10 700 $.

Les salaires viables

Selon l'IRIS, le salaire horaire pour vivre de façon convenable pour un couple avec deux enfants à Sept-Îles devrait être de 16,33 $.

« Dans un monde idéal, personne ne gagnerait un salaire en bas de cela, parce qu'en-dessous de cette ligne, les travailleurs doivent finir par faire des choix qui sont déchirants », souligne l'un des auteurs de l'étude et chercheur à l'IRIS, Minh Nguyen.

L'IRIS propose une augmentation de salaire pour une personne vivant seule à 19,58 $ et une personne monoparentale à 19,32 $ à Sept-Îles.

D'après les informations de Diana Gonzalez.

Est du Québec

Économie