•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grand Vancouver : le salaire recommandé pour vivre revu à la baisse

Des billets de banque et de l'argent.

Des billets de banque et de l'argent.

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Malgré l'augmentation du coût de la vie en Colombie-Britannique, le taux du salaire de subsistance de base vient d'être abaissé, selon un rapport du Centre canadien de Politiques alternatives.

Pour vivre dans la région du Grand Vancouver, une famille composée de deux parents ayant un emploi doit gagner 20,64 $ par heure, contre 20,68 $ l'an dernier, soit 4 cents de moins.

Si la baisse peut paraître infime, il s'agit tout de même de la première fois en huit ans que le salaire de subsistance dans la région métropolitaine de Vancouver est revu à la baisse par le Centre canadien de Politiques alternatives.

Cette situation est due, selon le rapport, à l'expansion des allocations familiales annoncées dans le budget fédéral plus tôt cette année.

Ce coup de pouce d'Ottawa « démontre que de bonnes politiques peuvent avoir un impact positif direct sur les ménages », souligne Deanna Ogle, organisatrice de la campagne Un salaire décent pour les familles au sein du Centre canadien de Politiques alternatives.

« Cependant, poursuit-elle, si la province n'agit pas comme partenaire égal avec Ottawa, les politiques fédérales ne serviront qu'à équilibrer l'augmentation du coût de la vie. La Colombie-Britannique est la seule province au pays qui n'a pas de programme de réduction de la pauvreté. Nous espérons que le gouvernement provincial en fera davantage. »

Selon les chiffres de 2013 de Statistique Canada, 38 % des familles avec deux enfants du Grand Vancouver vivent avec moins que le salaire de subsistance de base. Le salaire minimum en Colombie-Britannique est de 10,45 $ de l'heure, le plus bas au pays.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !