•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Jeux du Québec de retour à Rivière-du-Loup, 50 ans plus tard

Foule aux Jeux du Québec

Photo : Jeux du Québec

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

C'est maintenant confirmé, Rivière-du-Loup accueillera les Jeux du Québec d'hiver en 2021. La nouvelle a été annoncée ce matin au stade de soccer Premier Tech de Rivière-du-Loup.

Pour le maire de Rivière-du-Loup, Gaétan Gamache, c'est l'aboutissement de plusieurs mois d'efforts pour préparer la candidature de la ville, même si ce n'est pas une surprise, puisque Rivière-du-Loup était la seule à pouvoir poser sa candidature pour ces Jeux : 

Aujourd'hui on est très fiers. Très fier d'avoir les Jeux du Québec, mais aussi de la complicité avec le Kamouraska. [...] C'est un bel accomplissement

Gaétan Gamache, maire de Rivière-du-Loup

Le maire Gaétan Gamache affirme que son équipe a travaillé d'arrache-pied pour obtenir ces Jeux et que c'est toute la région qui en profitera, puisque plusieurs municipalités environnantes seront mises à contribution, soit Kamouraska, La Pocatière, Saint-Pascal, Saint-Cyprien et Saint-Antonin.

4 faits sur les Jeux du Québec :

Les premiers Jeux du Québec ont eu lieu à Rivière-du-Loup en 1971.

Plus de 3 millions d'athlètes de toutes les régions du Québec ont participé aux Jeux depuis leur création.

La délégation de l'Est du Québec a obtenu 10 médailles lors de la dernière finale des Jeux du Québec qui a eu lieu à Drummundville à l'hiver 2015.

À chaque finale, plus de 3000 athlètes de 19 régions participent à la compétition dans près de 20 disciplines différentes.

Le vrai défi commence

Le défi, maintenant, sera de finir le montage financier pour réaliser ces Jeux. La ville a déjà affirmé qu'elle mettrait 1,5 M $ de côté pour la tenue de l'événement, mais le budget global est évalué à 5,5 M $. Une partie de cette somme doit être recueillie dans la communauté.

Rivière-du-Loup devra maintenant préparer ses infrastructures, notamment le stade de curling où seront présentées les compétitions. Les clubs sportifs de la région, quant à eux, auront 5 ans pour préparer leurs jeunes athlètes à ce grand rendez-vous sportif.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec