•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La présentation du spectacle L'Acadie des terres et forêts en fête est compromise

Le spectacle l'Acadie des terres et forêts en fête présenté pour une 11e saison.

Le spectacle l'Acadie des terres et forêts en fête présenté pour une 11e saison.

Radio-Canada

L'événement estival L'Acadie des terres et forêts n'aura pas lieu au parc provincial de la République d'Edmundston cet été. Le ministère du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture du Nouveau-Brunswick a choisi un autre spectacle.

La 15e saison est donc compromise, à la grande déception des jeunes qui participent au spectacle et de leurs parents.

Un autre spectacle sera présenté sur la scène du parc provincial de la République cet été. Les dirigeants du spectacle L'Acadie des terres et forêts ne peuvent s'expliquer pourquoi le « Ploye Show » de Jason Guérette a été préféré à leur événement pour occuper la scène à Edmundston.

« Si on avait battu de l'aile, disons, l'an dernier, que les choses n'allaient pas bien, mais non, on est toujours dans des années records d'assistance, d'affluence », affirme le président du comité de promotion, Hugues Chiasson, lors d'une entrevue accordée à l'émission Le réveil Nouveau-Brunswick, d'ICI Acadie.

« Le processus a été public. On a eu des demandes d'intérêt qui ont été publiées dans les journaux locaux à la fin février, au début mars, pendant [quelques] semaines. Il y a eu deux soumissionnaires. Le ministère a fait une évaluation de ces deux soumissions et il est arrivé avec la conclusion que c'était une bonne décision d'affaires d'offrir la concession, la location du parc, du théâtre du parc de la République, à l'équipe de Jason Guérette », explique Francine Landry, députée d'Edmundston-Madawaska-les-Lacs et ministre de l'Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail.

Selon Hugues Chiasson, ce qui devait être un appel d'intérêt et une simple formalité s'est compliqué en cours de route. « C'est une déclaration d'intérêt. On a soumi une petite page avec de l'information là-dessus sans savoir qu'il y aurait un comité de sélection qui se pencherait notre dossier afin d'évaluer notre candidature et une autre qu'on ignorait à ce moment-là », souligne-t-il.

La demande pour occuper la scène a été formulée en juillet 2015 et la réponse n'a été donnée que le 15 avril. Selon les organisateurs, cela donne peu de temps pour trouver un autre endroit où présenter le spectacle. Le comité demande au gouvernement de revenir sur sa décision. Il le blâme aussi pour avoir réduit son financement au fil des ans. Quinze emplois pour jeunes sont en péril, lance M. Chiasson.

C'est la consternation. Les jeunes, ça pleurait au début lorsqu'on a appris la nouvelle.

Hugues Chiasson, président du comité de promotion de L'Acadie des terres et forêts en fête

« C'est triste. Ce n'est vraiment pas le fun. On ne s'y attendait vraiment pas. C'est un choc. Aussi, c'est un peu comme ma deuxième maison parce que j'ai grandi là toute ma vie et ça fait vraiment partie de ma vie avec tous mes amis, ma soeur, mes parents qui ont fait le spectacle. Je les ai vu chaque année travailler dur pour monter ce spectacle », affirme Maude Cyr-Deschênes, une jeune participante.

« Je trouve ça écoeurant. Nos représentants gouvernementaux tassent les jeunes de côté. Pourquoi? On ne le sait pas », lance Bernice Oakes, mère d'un jeune participant.

Le spectacle L'Acadie des terres et forêts en fête dure habituellement quatre semaines et attire 5000 visiteurs chaque été. Selon l'organisation, il amène des retombées économiques d'environ un million de dollars dans la région.

Jason Guérette réceptif à un compromis

Jason Guérette précise qu'il avait soumis au ministère un dossier d'une quinzaine de pages. Il se réjouit d'avoir remporté le contrat.

« À ce moment-là, quand on m'a dit de faire l'appel d'offres, j'ai demandé pour l'été au complet en me disant que je ne savais même pas si j'allais l'avoir ou pas. J'étais le premier surpris, justement, d'avoir ce contrat-là. Là, on l'a eu. Pourquoi je le refuserais? Dans ma tête, c'est une bonne nouvelle pour nous autres », explique M. Guérette.

L'Acadie des terres et forêts et le Ploye Show ont été présentés au même endroit l'an dernier. Hugues Chiasson estime que la cohabitation est encore possible à condition que les dates de son spectacle ne changent pas. Jason Guérette est prêt à négocier.

« J'ai grandi avec L'Acadie des terres et forêts. C'est sûr et certain que moi, s'il y a compromis à s'asseoir à une table de négociation, moi, ça ne me dérange pas », affirme Jason Guérette.

Il ajoute que sa production entraîne aussi la création d'une quinzaine d'emplois pour des jeunes de la région.

Avec les informations d'Etienne Dumont

Acadie

Spectacles