•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville d'Edmundston s'oppose au tracé de l'oléoduc Énergie Est

Le tracé préliminaire du pipeline Énergie Est suscite les inquiétudes d'Hydro-Québec.

Le tracé préliminaire du pipeline Énergie Est suscite les inquiétudes d'Hydro-Québec.

Radio-Canada

Le conseil municipal d'Edmundston prend une position formelle pour la première fois dans le dossier de l'oléoduc Énergie Est de TransCanada. La ville s'oppose catégoriquement à tout tracé qui traverse le bassin hydrographique qui alimente la ville en eau potable.

Le tracé actuel passe en plein milieu du bassin Iroquois. 

« Ce n'est pas un dossier que nous avons pris à la légère. Nous avons fait nos devoirs, autant d'un point de vue scientifique que légal. Ni les experts, ni le promoteur de l'oléoduc ne peuvent complètement garantir que notre source d'eau potable est hors de tout danger avec le tracé proposé, donc pour nous, c'est clair. Notre source d'eau n'est pas négociable, » explique le maire d'Edmundston, Cyrille Simard.

La Ville rappelle que la décision ultime de permettre la construction de l'oléoduc revient au gouvernement fédéral. De plus, la protection des bassins hydrographiques est une responsabilité provinciale.

« Bien que nous soyons conscients que beaucoup d'éléments sont hors de notre contrôle, c'est le rôle du conseil municipal de protéger les intérêts de la population, et de façon particulière l'intérêt commun lié à la protection de notre eau potable. C'est un rôle que nous prenons extrêmement au sérieux, » ajoute le maire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie

Politique municipale