•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le sourire de la petite juive, d'Abla Farhoud (VLB éditeur)

Le choix de Claudine Bourbonnais

Le choix de Claudine Bourbonnais

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Choisi par Claudine Bourbonnais
Animatrice de Le national
ICI RDI
En semaine de 18 h à 22 h 30

RÉSUMÉ

Roman fresque où se croisent une vingtaine de personnages possédant tous, à leur manière, une force rédemptrice alimentée par le désir de vivre ensemble, au présent. Le personnage principal, l'auteure Françoise Camirand, entreprend d'écrire un roman. Elle tente de raconter ceux qui font de sa rue un lieu mythique de Montréal. Ses voisins sont sa matière, celle du livre qu'elle élabore et que nous lisons. Et en contrepoint de celle de la romancière, une autre voix, celle de Hinda Rochel, une jeune juive hassidique, confie à son journal intime ses observations et sa révolte à l'idée de suivre le chemin qu'on a tracé pour elle.

EXTRAIT

« Ma soif de dire, de raconter, de chercher, de trouver, n'a jamais été assouvie. Il me semble que je passe toujours à côté de l'essentiel. Et je recommence un autre livre en espérant y toucher, ne sachant pas quel est le visage de l'essentiel ni comment le nommer. »

— Une citation de  Extrait du « Sourire de la petite juive », d'Abla Farhoud

POURQUOI CE LIVRE FAIT PARTIE DES INCONTOURNABLES

Un livre lumineux, plein d'humanité, sur l'ouverture aux autres. Un baume en ces temps de suspicions et de peur de l'intégrisme. Des histoires toutes simples, touchantes, celles de résidents d'origines et de cultures différentes, de la rue Hutchison à Montréal, racontées, imaginées par leur voisine écrivaine, la narratrice, qui nous fait entrer doucement dans la vie de chacun d'eux. En parallèle, une incursion toute en délicatesse dans la communauté juive hassidique, par la voix de la petite hassid, Hinda Rochel, qui se confie à son journal intime, et rêve d'une vie autre que celle qui lui est destinée. Émotions et sourires garantis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !