•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marysol Foucault, reine du brunch

Les travailleurs du samedi - Edgar
Radio-Canada

Avec l'arrivée du printemps, la saison des terrasses est officiellement lancée. Ne vous surprenez pas de voir des attroupements de fins gourmets dans le quartier résidentiel Val-Tétreau, dans le secteur de Hull à Gatineau, prêts à attendre jusqu'à une heure pour déguster un brunch signé Marysol Foucault!

Un texte de Julien MorissetteTwitterCourriel, à l'émission Les malins plaisirs

resto_edgar_affiche Photo : Lévy L Marquis / ICI Ottawa-Gatineau

Comment un restaurant de 11 places peut-il connaître un aussi grand succès? C'est la question que bien des gens se posent en Outaouais depuis l'ouverture d'Edgar, il y a cinq ans.

Il faut dire que les mentions et honneurs se sont accumulés rapidement sur le manteau de la cheminée de Marysol Foucault : médaille d'or au championnat culinaire régional Des chefs en or en 2013, top 10 des meilleurs restaurants de la chroniqueuse Lesley Chesterman en 2014, chef invitée pour l'édition de Noël de L'actualité en 2014, participation à des émissions de télévision pour The Food Network, TV5 et plus encore.

resto_edgar_marysol_tel Photo : Lévy L Marquis / ICI Ottawa-Gatineau

Resto de quartier

Tous les samedis et dimanches matins, une file d'attente se forme devant le local de la rue Bégin, bien avant que le restaurant ouvre ses portes. Même s'il est identifié d'abord et avant tout comme un restaurant de quartier, des clients viennent de partout dans la région pour goûter aux brunchs gourmands proposés par Marysol et son équipe.

resto_edgar_exterieur Photo : Lévy L Marquis / ICI Ottawa-Gatineau

On ne pensait vraiment pas que ça allait fonctionner autant quand on a ouvert. On est un peu perdus... On prenait vraiment une grosse chance de s'établir dans un quartier [qui n'est] pas au centre-ville. En fin de compte, ça marche!

Marysol Foucault, propriétaire du restaurant Edgar

Même si l'Outaouais a perdu de grandes tables dans les dernières semaines, avec la fermeture du Tartuffe et du Resto GY, les affaires vont rondement pour Edgar.

resto_edgar_four Photo : Lévy L Marquis / ICI Ottawa-Gatineau

On vient de passer le cap crucial du cinq ans en restauration. Je ne l'avais même jamais imaginé. C'est merveilleux! Quand j'ai pris le local, les gens n'arrêtaient pas de me dire que rien ne dure jamais plus de deux ans ici. Tout le monde pensait qu'il y avait un truc qui empêchait les restaurants de survivre dans le quartier.

Marysol Foucault, propriétaire du restaurant Edgar

De la restauration à échelle humaine

La popularité du restaurant s'explique notamment par la chaleur que les clients ressentent lorsqu'ils mettent les pieds sur la terrasse ou qu'ils pénètrent dans cette bulle d'odeurs et de saveurs. Il y a cet effet de proximité entre les clients et avec les cuisiniers, qui luttent pour sortir la centaine de repas servis chaque samedi et dimanche.

resto_edgar_ardoise_menu Photo : Lévy L Marquis / ICI Ottawa-Gatineau

J'aimerais un jour être à l'extérieur quand la porte ouvre. Il y a souvent un gros sourire dans le visage des gens et ils disent : "Il fait chaud et ça sent bon quand on arrive." Ce serait bien de le vivre une fois de l'extérieur, ce que je ne peux plus vivre la fin de semaine. Je ne peux jamais aller manger dans un autre resto!

Marysol Foucault, propriétaire du restaurant Edgar
resto_edgar_8am Photo : Lévy L Marquis / ICI Ottawa-Gatineau

Ce petit sacrifice semble valoir la peine, puisque Marysol se lève à l'heure de poules depuis cinq ans pour nourrir des dizaines de « cuisinomanes », cyclistes, touristes et habitués de la place.

Ottawa-Gatineau

Gastronomie