•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marijuana 4/20 : gare à la santé des mineurs

Chargement de l’image

Un adolescent au rassemblement 4/20 à Vancouver en 2013

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

En cette journée 4/20 qui rassemble les amateurs de marijuana sur la plage Sunset, la régie de la santé Vancouver Coastal (VCH) demande à ses organisateurs d'empêcher la vente de cette drogue aux mineurs.

La médecin-chef Patricia Daly rappelle qu'une centaine de personnes ont été admises à l'hôpital lors du 4/20 en 2015 à cause d'une consommation trop forte de cannabis.

Certaines n'avaient que 15 ans. Elles souffraient de douleurs gastro-intestinales, de psychoses, d'angoisses aiguës et de perte de conscience. « La marijuana est particulièrement nocive pour le cerveau des jeunes », affirme la Dre Daly.

« Les effets [du cannabis] peuvent être graves, surtout chez des gens qui n'ont jamais consommé de marijuana. »

— Une citation de  Patricia Daly, médecin-chef de la régie de la santé Vancouver Coastal

Patricia Daly propose que les organisateurs du rassemblement vérifient l'identité de toute personne ayant l'air d'avoir moins de 25 ans, de la même façon qu'un magasin d'alcool vérifie à qui il vend ses produits du tabac.

La régie de la santé a tenté de rejoindre les organisateurs et les fournisseurs du 4/20, mais aucun n'a répondu à ses courriels. Du personnel de VCH sera au rassemblement pour indiquer aux fournisseurs de marijuana que leur produit pose un risque aux jeunes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !