•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget à l'Î.-P.-É. : le gouvernement libéral augmente la TVH

Le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard augmentera sa taxe de vente harmonisée de 14 à 15 % le 1er octobre prochain
Radio-Canada

La taxe de vente harmonisée (TVH) de l'Île-du-Prince-Édouard passera de 14 % à 15 % le 1er octobre prochain.

C'est ce qu'a annoncé le ministre des Finances dans la présentation de son budget provincial à l'Assemblée législative. Allen Roach affirme que c'était la meilleure option pour maintenir la santé financière de la province.

Cette augmentation de la TVH représente un revenu additionnel de 28 millions de dollars pour la province.

L'augmentation de la partie provinciale de la taxe, de 9 à 10 %, lui procurera des revenus supplémentaires de 11 millions de dollars en 2016-2017 et de 22 millions en 2017-2018.

Les exemptions demeureront les mêmes, soient le mazout, les souliers et les vêtements pour enfants et les livres.

Cela signifie que le niveau de taxation sera le même dans les trois provinces des Maritimes.

La porte-parole de l'opposition en matière de finances, Darlene Compton, ne croit pas que la hausse de la taxe va créer des emplois ou faire croître l'économie. Elle soutient que les résidents sont appelés à « encore une fois subir plus de souffrances pour peu de bénéfices ».

Le ministre Roach doit cependant repousser d'un an l'atteinte de l'équilibre budgétaire. Au printemps 2017, la province aura un déficit de presque 10 millions de dollars, plutôt qu'un surplus de 9 millions, comme le gouvernement l'avait prévu l'an dernier.

Le ralentissement de l'économie et des dépenses inattendues en santé expliquent en partie ce déficit.

Une augmentation des dépenses

Le gouvernement provincial augmentera ses dépenses de 3,3 %, soit un montant de 48,5 millions de dollars. Les principaux investissements sont en santé et en éducation.

Le budget de la santé augmentera de 3,1 %, pour atteindre 605 millions de dollars. Ce ministère représente 35 % du budget provincial.

Le budget en éducation reçoit quant à lui une augmentation de 3 %, pour atteindre 234 millions de dollars. Les établissements postsecondaires de l'Île-du-Prince-Édouard recevront un peu plus de subventions pour leur fonctionnement.

Les immigrants et les réfugiés recevront quant à eux 100 000 $ supplémentaires. La province souhaite ainsi améliorer les services en intégration.

La population de l'Île-du-Prince-Édouard a crû de 0,2 % l'an dernier. Le nombre de personnes ayant établi domicile sur l'île n'a que légèrement dépassé le nombre de personnes ayant quitté la province.

D'après les informations de Marc Babin et de La Presse Canadienne

Acadie

Politique provinciale