•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le golf est toujours aussi populaire en Alberta

Un golfeur s'apprête à frapper sa balle

Un golfeur s'apprête à frapper sa balle

Photo : Getty Images / Matthew Lewis

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les terrains de golf de l'Alberta sont toujours aussi achalandés, mais les revenus des clubs sont à la baisse en raison de la situation économique difficile que vit la province.

Un texte de Patrick HenriTwitterCourriel

Selon PGA Alberta, l'association qui regroupe les professionnels de tous les terrains de la province, la période économique difficile actuelle a un bon côté, les amateurs de golf ont plus de temps pour pratiquer le sport.

Le directeur de l'association, Robert Rousselle, affirme cependant que les revenus des clubs de golf de la province sont en déclin.

« Le nombre de rondes jouées demeure le même, mais les golfeurs dépensent moins pour la nourriture et l'alcool quand ils jouent. »

— Une citation de  Robert Rouselle, directeur, PGA Alberta

Les revenus liés à la vente d'équipement dans les boutiques des clubs de golf sont moindre que par le passé. La faiblesse du dollar canadien peut expliquer en partie cette situation. Les compagnie qui fabriquent et distribuent l'équipement sont toutes, ou presque, situées aux États-Unis.

Monsieur Rousselle constate que l'intérêt des golfeurs ne se dément pas. « Lors des salons du golf de Calgary et d'Edmonton, nous avons accueilli plus de visiteurs que l'an passé », affirme-t-il.

Moins de tournois

PGA Alberta constate également une baisse importante du nombre de tournois privés. Les revenus engendrés par ces tournois, organisés par des entreprises privées, représentent une part importante des revenus annuels des clubs de golf.

Selon Robert Rousselle, certains clubs prévoient que la chute des revenus reliés à ces tournois sera de 15 à 25 % par rapport à l'an passé.

L'association remarque aussi que même si certains tournois ont toujours lieu, les compagnies qui les organisent investissent moins dans ce qui accompagne la partie de golf en soi.

L'impact est plus important pour les terrains de golf situés dans, ou à proximité, des grandes villes.

Pas de baisse de tarif en vue

Afin de s'assurer de la fidélité de leurs membres, certains clubs privés ont décidé de leur offrir des rabais.

En ce qui concerne les clubs publics, il serait surprenant, selon monsieur Rousselle, de voir le coût des droits de jeu baisser de façon significative.

Il pourrait y avoir des ajustements sur les tarifs, mais pas dans les heures de pointe, car à ce moment l'achalandage est constant.

Une saison prometteuse

La saison 2016 s'est amorcée plus tôt qu'à l'habitude. De nombreux clubs ont ouvert leurs portes un mois plus tôt qu'à l'habitude. Le Club de golf Fox Hollw de Calgary a même accueilli ses premiers golfeurs le 16 février.

Des golfeurs sur le terrain de golf Fox Hollow de Calgary, le 16 février 2016Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des golfeurs sur le terrain de golf Fox Hollow de Calgary, le 16 février 2016

Photo : CBC

Selon le directeur de PGA Alberta, les terrains de partout en province ont bien survécu à l'hiver et certains présentent déjà des conditions presque estivales.

Si le taux du dollar canadien n'est pas avantageux pour les golfeurs qui veulent se procurer de l'équipement, c'est tout le contraire pour les Américains qui veulent découvrir les terrains de golf de l'Alberta.

« J'ai passé plusieurs années avec Alpin Canada et chaque fois que le dollar canadien a connu des difficultés, les pentes de ski de la province étaient remplies d'Américains en vacances. Je m'attends au même phénomène cet été. »

— Une citation de  Robert Rouselle, directeur, PGA Alberta

Quelques chiffres

Nombre de terrains de golf:

  • Au Canada : 2 436
  • En Alberta:     312 (3e rang derrière l'Ontario 822 et le Québec 370)


127 terrains de 9 trous


181 terrains de 18 trous


4 terrains de 36 trous


 

 

Source : Établissements de golf au Canada - Édition 2015 © Golf Canada et la PGA du Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !