•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La dernière saison du Théâtre français de Toronto de Guy Mignault

Le directeur artistique du Théâtre français de Toronto Guy Mignault tient dans sa main l'affiche du spectacle qu'il avait présenté avec Rita Lafontaine à Toronto en 1999.

Le directeur artistique du Théâtre français de Toronto Guy Mignault tient dans sa main l'affiche du spectacle qu'il avait présenté avec Rita Lafontaine à Toronto en 1999.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Théâtre français de Toronto a dévoilé les sept productions qui feront partie de sa saison 2016-2017. Ce sera la dernière programmation signée par Guy Mignault qui, après 19 ans, quitte le poste de directeur artistique.

Un texte de Kevin SweetTwitterCourriel

Les incontournables

Le spectacle « Zesty Gopher s'est fait écraser par un frigo » aussi connu sous le titre « The (Post) Mistress » du dramaturge canadien Tomson Highway ouvrira la saison. La mise en scène sera signée par John Van Burek et mettra en vedette la Sudburoise d'origine péruvienne Patrica Cano.

Pour la première fois de l'histoire du TFT, une représentation sera jouée en anglais avec surtitres en français.

Le Théâtre français de Toronto coproduira avec la Canadian Stage, « Cinq visages pour Évelyne Frost » de Guillaume Corbeille dans une nouvelle mise en scène de Claude Poissant.

La pièce avait été jouée au Québec, par la compagnie montréalaise Théâtre Pap sous le nom « Cinq visages pour Camille Brunelle »

Le spectacle sera présenté sur la scène du Théâtre Berkeley. La même distribution d'acteurs jouera trois semaines en anglais et ensuite cinq représentations en français.

La compagnie présentera également « Un vent se lève qui éparpille », une adaptation théâtrale du roman de Jean-Marc Dalpé, couronné par le Prix du gouverneur général en 2000 avec une mise en scène de Geneviève Pineault, directrice artistique du Théâtre du Nouvel-Ontario à Sudbury.

Avec, « #PIGEONSAFFAMÉS » d'Anne-Marie White, on promet un rendez-vous musical unique. Le spectacle, à la frontière des genres, emprunte à la culture populaire des référencdes musicales de Marving Gay au jingle publicitaire de McDonald.

Du théâtre pour les jeunes

Picouille Théâtre et le Théâtre de la petite marée de Montréal présenteront « L'île au trésor » au sujet d'une petite fille qui surmonte son deuil suite à la mort de sa mère en se plongeant dans « L'île au trésor » de Robert Louis Stevenson.

Pour une cinquième année, les jeunes des écoles secondaires de l'Ontario mettront leurs talents d'écrivains à l'épreuve en soumettant des textes pour le spectacle « Les Zinspirés ».

Cinq textes seront retenus, peaufinés et ensuite joués par des comédiens professionnels. Chaque année, ce spectacle reçoit des mises en nominations au gala des Prix Dora Mavor Moore, les prix les plus prestigieux dans le milieu du théâtre torontois.

Du Molière, évidemment...

Comme la tradition le veut, il y aura une pièce de Molière et ce sera « Don Juan ».

Nouveau directeur artistique

Joel Beddows, originaire d'Ottawa, va entrer en poste à la direction artistique au mois de juin, mais on devra attendre à 2017-2018 pour avoir un aperçu de sa vision.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !