•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Confirmation de l'entente sur les commotions cérébrales dans la NFL

Roger Goodell
Roger Goodell Photo: Getty Images / Elsa

Une cour d'appel fédérale américaine a confirmé l'entente entre les anciens joueurs et la NFL dans le dossier des commotions cérébrales. Cette entente pourrait atteindre un milliard de dollars.

L'accord permettrait d'en finir avec des milliers de poursuites et pourrait s'appliquer à plus de 20 000 retraités de la NFL pour les 65 prochaines années.

Cette décision intervient presque un an après qu'une entente révisée eut été approuvée.

La partie appelante soutenait que l'entente devait aussi inclure ceux chez qui l'on a trouvé des traces d'encéphalopathie traumatique chronique (ETC) après leur mort.

Le juge a reconnu la pertinence de l'argument, mais a tout de même déterminé que l'entente intervenue entre la NFL et les anciens joueurs répondait à l'intérêt commun.

L'accord permet entre autres de retirer jusqu'à quatre millions de dollars quand il est prouvé que d'anciens joueurs décédés souffraient d'ETC.

Or, cette clause n'était valable que jusqu'au 15 avril. La NFL voulait ainsi prévenir une éventuelle vague de suicides pour toucher la prime.

La NFL avance que 6000 anciens joueurs, ou près de 3 sur 10, peuvent développer la maladie d'Alzheimer ou de la démence modérée.

Football

Sports