•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les ours polaires doivent nager plus loin à cause de la fonte des glaces

Un ours polaire nage dans l'océan Arctique

Un ours polaire nage dans l'océan Arctique

Photo : Dan Guravich/Polar Bears International

Radio-Canada

Les ours polaires doivent parcourir de grandes distances à la nage plus souvent à cause de la fonte de la glace dans l'Arctique, selon une étude réalisée par l'Université de l'Alberta.

Les auteurs de l'étude ont examiné les déplacements de 117 ourses polaires et de 18 oursons dans la mer de Beaufort et la baie d'Hudson pendant 5 ans.

Ils ont observé une augmentation marquée de la fréquence de déplacements de plus de 50 km à la nage, avec une distance médiane de 92 km.

Certains ours polaires observés ont parcouru plus de 400 km à la nage et certains de ces déplacements ont duré plus de 9 jours.

Selon le groupe de conservation Polar Bears International (PBI), qui a participé à l'étude, le fait de nager sur de grandes distances est très taxant pour les ours, et est particulièrement difficile pour les oursons.

« Cette étude s'ajoute aux preuves scientifiques, déjà abondantes, qui démontrent qu'il faut protéger les glaces pour être en mesure de conserver cette espèce pour les générations futures », dit Alysa McCall, coauteure de l'étude et scientifique chez PBI.

Selon les auteurs de l'étude, il y a un lien direct entre le changement climatique et la fréquence des nages de longue distance des ours polaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Animaux