•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les gymnastes canadiens n'iront pas aux Jeux olympiques

Rene Cournoyer

Rene Cournoyer

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les gymnastes canadiens ont failli à leur mission. Samedi, la formation du pays s'est finalement classée au 8e rang qualifications olympiques, alors qu'elle devait terminer parmi les quatre premières équipes pour participer aux Jeux de Rio.

« La journée a été émotivement et physiquement très difficile, a expliqué le seul Québécois de la formation nationale René Cournoyer. L'équipe n'a vraiment pas bien fait et je n'ai pas été meilleur. »

Faisant partie de la première rotation samedi matin, Cournoyer, les Britanno-Colombiens Kenneth Ikeda et Scott Morgan, l'Albertain Jackson Payne, le Néo-Écossais Jay Hugh Smith, l'Ontarien Samuel Zakutney et le Saskatchewanais Anderson Loran ont totalisé 330,626 points, terminant deuxièmes derrière les Allemands (350,609 pts).

« Nous avons fait plusieurs chutes et des erreurs évitables. En plus, le jugement a été assez sévère », a mentionné Cournoyer.

Les représentants canadiens ont déjà reculé au 5e échelon au terme de la deuxième subdivision, puis ont finalement glissé au 8e rang après la troisième.

Les Allemands ont quant à eux conservé la tête de la compétition. Les Ukrainiens (350,160 pts), les Néerlandais (347,444 pts) et les Français (346,583 pts) ont décroché les trois autres places et pourront participer à l'épreuve par équipe à Rio.

Cournoyer aurait bien aimé recommencer la journée à zéro et espérer un meilleur sort.

« Mais en même temps, les autres équipes étaient très fortes et ont obtenu de très bons pointages. Le résultat n'aurait peut-être pas été si différent. Mais au moins, nous aurions pu être plus fiers de notre performance », a-t-il fait remarquer.

Malgré leur déconfiture, René Cournoyer ne gardera pas seulement de mauvais souvenirs de son passage à Rio de Janeiro, où avait lieu ce tournoi qualificatif.

« Nous avons eu un bel esprit d'équipe toute la journée et nous nous sommes toujours encouragés. Même si le résultat n'est pas optimal, nous nous sommes tous soutenus », a-t-il affirmé.

Pas de qualification individuelle

Si le Canada ne parvenait pas à obtenir une qualification par équipe, les Canadiens avaient une chance d'obtenir une place au tournoi individuel, si un des leurs obtenait une place parmi les 24 premiers du concours complet.

Quarante-neuvième, Jay Hugh Smith a été le meilleur Canadien à ce classement.

Cournoyer, qui a aussi participé à tous les engins, a fini 61e au cumulatif, avec 11,366 points au sol, 13,100 points au cheval d'arçon, 13,800 points aux anneaux, 13,500 points au saut, 14,200 points aux barres parallèles et 12,433 aux barres horizontales.

Malgré la déception, Cournoyer a de grandes ambitions pour le prochain cycle olympique.

« Depuis le tout début de ma carrière, l'objectif était les JO de 2020. Cependant, j'ai rapidement atteint l'équipe senior et je me suis retrouvé dans le processus de sélection pour les Jeux de 2016, alors que rien de tout cela n'était prévu il y a un an », a-t-il rappelé.

Le gymnaste, qui aura 19 ans le 23 avril, reviendra plus fort de cette expérience acquise au cours des 12 derniers mois.

« C'est un cadeau. Et bien que nous ayons échoué aujourd'hui, je suis maintenant équipé d'un plus gros bagage pour les quatre prochaines années », a-t-il conclu.

Gymnastique

Sports