•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fed Cup : Abanda et Wozniak battues

Abanda s'incline devant Vénus

Abanda s'incline devant Vénus

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada

Le Canada, privé d'Eugenie Bouchard, a mal amorcé la défense de sa place au sein du groupe mondial II de la Fed Cup.

Françoise Abanda s'est d'abord inclinée devant Dominika Cibulkova en ouverture du match de barrage présenté à Bratislava, en Slovaquie, samedi. Puis, Aleksandra Wozniak a perdu contre Anna Karolina Schmiedlova.

Gagnante de la première manche 6-4, Abanda, 19 ans, n'a pu maintenir la cadence et a perdu les deux suivantes 3-6 et 1-6 en deux heures de jeu.

Visiblement plus à l'aise que la Canadienne sur la terre battue, Cibulkova gagnait en puissance et en confiance au fur et à mesure que le match avançait.

Malgré tout, avec ses 7 as et 70 % de premières balles en jeu, Abanda, 260e à la WTA, n'a pas à rougir de sa performance face à la 38e raquette mondiale.

« J'ai disputé une excellente première manche, mais Dominika est une très bonne joueuse et elle a su élever son niveau de jeu », a dit Abanda.

« Je ne me sentais pas à 100 % physiquement, ce qui ne m'a pas aidé. J'ai été très malade la semaine dernière et ma préparation n'a pas été idéale. Mais je me suis battue du mieux que je le pouvais », a ajouté la Québécoise.

Wozniak rate ses chances

Wozniak (511e) a été battue par Schmiedlova, 34e joueuse mondiale, en 2 h 47 min de jeu. 

La Slovaque a pris la première manche 6-4 avant de voir Wozniak s'emparer de la deuxième par le même pointage. Schmiedlova a mis fin au débat en arrachant l'ultime manche 6-4.

Wozniak n'a pas su saisir toutes les chances qui se sont offertes à elle. Elle n'a converti que 7 balles de bris sur 25. Cela a été particulièrement flagrant à la troisième manche, où Wozniak a bénéficié de sept balles de bris et n'a pris le service de son adversaire qu'une fois.

En comparaison, la Slovaque a brisé la Québécoise 8 fois en 12 occasions.

« Ça a été une journée difficile avec deux matchs serrés qui ne sont malheureusement pas allés de notre côté », a mentionné Sylvain Bruneau, le capitaine de l'équipe canadienne.

« Je suis fier de Françoise et Aleksandra. Elles ont tout donné, elles ont été courageuses, a-t-il poursuivi. Je dois donner beaucoup de crédit aux Slovaques qui ont été très solides, surtout lors des moments importants. »

Abanda aura le mandat de maintenir le Canada en vie dimanche. Elle affrontera Schmiedlova. Wozniak sera ensuite confrontée à Cibulkova. Suivra le match de double qui opposera le tandem de Sharon Fichman et Charlotte Robillard-Millette à celui de Jana Cepelova et Cibulkova. 

La sélection canadienne est privée d'Eugenie Bouchard qui soigne une blessure aux abdominaux.

Le pays vainqueur demeurera dans le groupe mondial II en 2017, tandis que le perdant sera relégué dans la compétition de zone.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tennis

Sports