•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aspirer à la disparition des pailles dans les restaurants

Des pailles multicolores.

Des pailles multicolores.

Photo : IStock

Radio-Canada

Une organisation environnementale à but non lucratif qui a entrepris la campagne #StrawsSuck pour faire la guerre aux pailles de plastique dans les restaurants et les cafés de Tofino souhaite étendre l'initiative à Vancouver.

Le président de Surfrider Foundation Vancouver, Matthew Unger, explique que ses collègues de Tofino ont réussi à convaincre plus de 75 % des commerces de cette ville à cesser de fournir des pailles de plastique ou a en offrir des biodégradables, mais seulement sur demande.

« L'idée est que si vous n'en demandez pas, alors c'est probablement quelque chose dont vous n'avez pas vraiment besoin et qui ne devrait pas être gaspillé », explique Matthew Unger.

Il ajoute que la campagne, qui a commencé en mars, fait partie de l'objectif général de l'organisation qui travaille pour la réduction de produits de plastique à usage unique, comme les sacs de plastique, les pailles et les contenants de nourriture pour emporter, afin d'éviter qu'ils ne se retrouvent dans les dépotoirs et les océans.

[Les produits de plastique à usage unique], s'infiltrent dans nos vies. Ils sont faits pour durer durant des milliers d'années et nous ne les utilisons que pour des secondes ou des minutes.

Matthew Unger, président de Surfrider Foundation Vancouver

Il soutient que la campagne vise à conscientiser les entreprises et les individus. Il croit cependant que les commerces seront plus enclins à bannir le plastique et offrir des solutions de rechange s'ils savent que c'est un enjeu important pour les consommateurs.

D'après un reportage de Maryse Zeidler

Colombie-Britannique et Yukon

Environnement