•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le silence de la Restigouche, de Jocelyne Mallet-Parent (Éditions David)

Radio-Canada

Choisi par Yves Larouche
Animateur de Bon pied, bonne heure!
Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine
ICI Radio-Canada Première
En semaine de 6 h à 9 h, 7 h aux Îles

RÉSUMÉ

Le jour où il se met à fréquenter l'école des Blancs, Simon Vicaire prend vite conscience de sa « différence ». Adolescent, il se voit interdire de fréquenter Isabelle Bouchard, une jeune Blanche qui l'attire beaucoup, au grand dam de Meaghan, son amie d'enfance, une Amérindienne comme lui. Simon se met en tête de découvrir ce qui a bien pu se passer du temps de son grand-père, le vieux Billy, célèbre guide de la pêche au saumon, pour que les familles Vicaire et Bouchard éprouvent une telle haine l'une pour l'autre. Mais son destin bascule quand le corps de Meaghan est découvert se balançant au bout d'une corde... Dans ce livre jeunesse, Jocelyne Mallet-Parent a imaginé une histoire de clans qui illustre bien à quel point la loi du silence pèse parfois sur des petites communautés isolées.

EXTRAIT

Tout s'était passé très vite. En moins d'une seconde, Simon s'était retrouvé plaqué au sol, prisonnier du poids de son assaillant. La lèvre inférieure fendue, le goût amer du sang dans sa bouche, la poitrine comprimée, cherchant désespérément l'oxygène. Pendant quelques instants, les deux corps fusionnés ont exécuté une étrange chorégraphie. Bras et jambes entrelacés, mains et doigts enchevêtrés, on les aurait crus soudés l'un à l'autre. Simon sentait l'haleine de l'ennemi dans son cou. Désagréable sensation d'intimité.

Extrait de « Le silence de la Restigouche », de Jocelyne Mallet-Parent

POURQUOI CE LIVRE FAIT PARTIE DES INCONTOURNABLES

Nous oublions, souvent et facilement, le peuple autochtone. Un peuple invisible, qu'on rend invisible. Or, ce peuple, il est mêlé à nous, ou nous sommes plutôt mêlés à lui. C'est un peu comme le carrefour de deux rivières. Les deux sont différentes, pourtant l'eau qui coule au creux de leur lit respectif est la même. Le silence de la Restigouche nous raconte cette histoire qui se déroule à la jonction de deux superbes rivières, la Matapédia et la Restigouche. L'histoire de deux peuples, d'un côté les Autochtones de l'autre les Blancs, l'histoire de deux familles, les Vicaire et les Bouchard. Mais aussi l'amour entre Simon Vicaire et Isabelle Bouchard, histoire qu'on veut taire, qu'on veut tuer, qu'on veut rendre invisible.

Livres

Arts