•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Droits des LGBT : au tour de Bryan Adams d’annuler un concert aux États-Unis

Bryan Adams

Bryan Adams

Photo : La Presse canadienne / The Canadian Press/Jeff McIntosh

Radio-Canada

Bryan Adams a annulé le concert qu'il devait donner jeudi à Biloxi, au Mississippi, afin de protester contre l'adoption d'une loi jugée discriminatoire envers les couples gais.

Le Bill 1523 de cet État du Sud des États-Unis permet à des groupes religieux et à des entreprises privées de refuser d'accorder des services à des couples gais.

Le chanteur canadien affirme qu'il ne peut « en bonne conscience » jouer dans un État où « certaines personnes se voient refuser leurs droits civils en raison de leur orientation sexuelle ».

Cette loi du Mississippi sera officielle le 1er juillet. Ses partisans disent qu'elle offre une protection aux chrétiens qui adhèrent aux vues traditionnelles du mariage et des genres.

Une manifestation dénonçant le Bill 1523 du gouverneur du Mississippi Phil Bryant le 4 avril à JacksonAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une manifestation dénonçant le Bill 1523 du gouverneur du Mississippi Phil Bryant le 4 avril à Jackson

Photo : AP Photo/Rogelio V. Solis

Bryan Adams imite donc Bruce Springsteen, qui a annulé le concert qu'il devait donner dimanche dernier à Greensboro en Caroline du Nord, en raison de l'adoption d'une loi limitant l'accès aux toilettes aux personnes transgenres, bisexuelles et gaies.

La semaine dernière, le studio hollywoodien Lionsgate a décidé de déplacer le tournage d'une nouvelle série de la Caroline du Nord à la Colombie-Britannique.

L'entreprise de paiement en ligne PayPal a également annoncé qu'elle renonçait à son projet de s'installer en Caroline du Nord. Elle prévoyait engager 400 personnes.

Avec les informations de Associated Press

Musique

Arts