ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aller au menu principalAller au contenu principalAller au pied de page
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La poète innue Natasha Kanapé Fontaine appelle les Autochtones à se tenir debout

Natasha Kanapé Fontaine
Natasha Kanapé Fontaine

La poète et militante innue Natasha Kanapé Fontaine lance à son tour un cri du coeur rempli d'espoir envers les peuples autochtones.  Tout comme le chanteur Samian, elle appelle son peuple à se tenir debout.

Un article de Karine MateuTwitterCourriel

Après la tragédie survenue à Lac-Simon, Natasha Kanapé Fontaine native de Pessamit sur la Côte-Nord, a écrit dans l'urgence un poème fort et touchant intitulé Pour que nous puissions VIVRE.

Dans une vidéo Facebook, elle livre son poème avec fougue et tristesse. Elle écrit:  « J'ai appris ce matin pour Lac-Simon. Et voici que j'ai mal et voici que je veux vivre. J'ai écrit ceci dans l'urgence. Pour Lac-Simon. Pour nous. À vous. Tshinanu. Tshinuau. Nous tous. Mamu. Ensemble. L'union sera la force. À partager. »

Ce n'est pas l'alcool, les drogues et les poisons qui nous arrêteront. Ce n'est pas les prisons qui nous arrêteront. Ce n'est pas le féminicide qui nous arrêtera. Ce n'est pas la colonisation qui nous arrêtera. Ce n'est pas les pensionnats, qui nous arrêteront [...] Ce n'est pas les balles des fusils qui nous arrêteront.

Extrait du poème de Natasha Kanapé Fontaine

Pour que nous puissions VIVRE.

Natasha Kanapé Fontaine figure sur la liste des dix jeunes auteurs à surveiller selon Marie-Louise Arsenault, l'animatrice de Plus on est de fous, plus on lit! 

Elle a publié récemment le recueil de poésie Bleuets et abricots chez Mémoire d'encrier.

Abitibi–Témiscamingue

Autochtones