•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

16e édition des Prix d'excellence en arts et culture

Réseau BIBLIO Abitibi-Témiscamingue/ Nord-du-Québec

Réseau BIBLIO Abitibi-Témiscamingue/ Nord-du-Québec

Photo : Boualem Hadjouti

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue a organisé, hier soir, à Lorrainville la 16e édition des Prix d'excellence en arts et culture. Le nom des huit lauréats a été dévoilé.

Avec les informations de Boualem HadjoutiTwitterCourriel

L'une des grandes gagnantes de la soirée a été Marta Saenz de la Calzada.  La conteuse a reçu le Prix créatrice de l'année en Abitibi-Témiscamingue, remis par le Conseil des arts et des lettres du Québec. Un prix que l'artiste a voulu dédier à ses parents.

Marta Saenz de la Calzada au centreAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Marta Saenz de la Calzada au centre

Photo : Boualem Hadjouti

C'est un sentiment extraordinaire, de joie, d'honneur, de reconnaissance, d'exaltation. Je ne m'y attendais pas. C'est une énorme surprise. Je l'ai dédiée à mes parents. À mon père qui a fait du théâtre avec Garcia Lorca en Espagne et à ma mère, qui a toujours été fière de ses filles et qui nous appuyait: ''Vas-y ma fille! Vas-y!'' 

Marta Saenz de la Calzada


Prix Artiste

L'artiste bédéiste François Jalbert a reçu sa première distinction du Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue. Il a reçu le prix Artiste : intégration des technologies numériques pour souligner ses efforts dans l'utilisation des nouvelles technologies dans le domaine de l'art.

François JalbertAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

François Jalbert

Photo : Boualem Hadjouti

Ça donne beaucoup de sens à ce que je fais, parce que, quand tu es un artiste et que ça fait une dizaine d'années que t'en fais, t'en viens à te demander pourquoi tu fais ça et j'en avais convenu que je faisais ça pour moi-mène...Mais là, une journée comme aujourd'hui, je me sens reconnu par d'autres personnes que moi-même et ça vient officialiser cette reconnaissance-là.

François Jalbert

Gagnants des Prix d'excellence en arts et culture

  • Prix Membre Honorifique est remis à l'historien Benoit Beaudry Gourd;
  • Prix Petite collectivité remis à la municipalité de Vassan;
  • Prix du Public remis au Réseau BIBLIO Abitibi-Témiscamingue-Nord- du-Québec;
  • Prix Réalisation remis à Daniel Saint-Germain pour l'oeuvre contée « Quatre Saint-Germain pour Alphonse Daudet »;
  • Prix Travailleur de l'ombre remis à Suzanne Dugré, fondatrice des Éditions du Quartz;
  • Prix Artiste remis au bédéiste François Jalbert pour l'intégration des technologies numériques;
  • Prix Relève remis à l'écrivain Félix Buisson-Desfossés;
  • Prix du CALQ Créatrice de l'année en Abitibi-Témiscamingue remis à la conteuse Marta Saenz de la Calzada.


Prix Relève

Le journaliste de Radio-Canada et écrivain Félix B-Desfossés a reçu le Prix Relève pour son livre sur L'évolution du métal québécois.

Un premier prix qui a ému le jeune auteur.

Félix B. DesfossésAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Félix B. Desfossés

Photo : Boualem Hadjouti

De me retrouver ce soir sur la même scène que Benoît Beaudry Gourd qui est l'un des historiens les plus marquants de l'Abitibi-Témiscamingue ou de Marta Saenz de la Calzada qui est une grande dame du conte dans la région, c'est assez incroyable pour un jeune auteur... J'ai même de la misère à me définir comme auteur...Tout ça prend une portée presque magique, j'en suis honoré.

Félix B-Desfossés


Faire rayonner la région

Pour la présidente du Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue, Ginette Vézina, la célébration vise à mettre en avant le travail des artistes qui font rayonner la région.

Chercher à souligner le travail de tout le monde de la culture, de nos artistes, de nos créateurs et de ceux qui sont dans l'ombre et qui oeuvrent à ce que notre région rayonne. C’est important de le souligner, parce que les gens pour réussir à faire ce qu'ils font sont obligés de travailler très fort.

Ginette Vézina

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !