ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aller au menu principalAller au contenu principalAller au pied de page
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« J'en ai marre de voir à quel point l'alcool et la drogue ravagent nos communautés », déplore Samian

Le rappeur Samian
Le rappeur Samian Photo: Radio-Canada/Laurence Dompierre-Major

Samian lance un cri du coeur contre l'alcool et la drogue dans les communautés autochtones.  Après la mort d'un homme de 25 ans tué par un policier dans la communauté de Lac-Simon, mercredi soir, le chanteur a invité les Autochtones à se tenir debout et à être dignes.

Après les événements qui ont secoué la communauté de Lac-Simon, Samian a refusé d'accorder des entrevues dans les médias, mais a publié un texte intense sur les médias sociaux.

Je suis triste .. En colère .. Déçu .. J'en ai marre de voir à quel point l'alcool et la drogue ravagent nos communautés...

« C'est grave, la situation, elle est critique et depuis longtemps, a-t-il finalement laissé tomber lors d'une entrevue accordée lundi à l'émission Médium large, sur les ondes d'Ici Radio-Canada Première. Ce n'est pas quelque chose que j'ai inventé en écrivant ça la semaine passée. »

Je trouve ça triste de voir des jeunes de 12 ans, 13 ans sur le speed, sur la coke, [que] ça fait deux ou trois jours qu'ils boivent de l'alcool et ils trouvent ça drôle et sont fiers de ça.

Samian

Le rappeur déplore la banalisation de la consommation de drogue et d'alcool dans les communautés autochtones. Il demande aux jeunes de se prendre en main.

« On a une responsabilité notre génération de donner une fierté à notre culture, de donner une fierté à notre peuple et de se lever et de montrer l'exemple à nos enfants, a poursuivi l'artiste, qui participera le 4 mai prochain à un concert au profit de la Fondation Nouveaux Sentiers qui travaille à l'amélioration des conditions de vie des enfants, des jeunes et des familles des Premières Nations. Parce qu'en ce moment si on décide de continuer avec cette mentalité-là d'autodestruction qu'on a depuis x années, qu'est-ce qu'on va léguer à nos enfants? »

Manque de leadership et drogue dans les communautés

L'avocat Marc Lemay montre aussi du doigt le manque de leadership et la vente de drogue pour expliquer le drame de mercredi soir à Lac-Simon.

Marc Lemay, qui est le bâtonnier du Barreau de l'Abitibi-Témiscamingue, a déjà été critique en matière d'affaires indiennes et du Nord canadien et membre du comité parlementaire sur les affaires autochtones et du développement du Grand Nord alors qu'il était député du Bloc québécois.

Dans les communautés autochtones où il y a un manque de leadership, c'est des choses comme ça [qui arrivent] et ce n'est pas fini. Il va s'en produire d'autres. Le deuxième point, moi, j'ai vu et j'ai assisté, dans des communautés autochtones, où on a pris les vendeurs de drogue et on les a mis dehors de la communauté. Ça, ce sont les communautés qui se sont tenues debout!

Marc Lemay

Entrevue intégrale avec Marc Lemay diffusée à l'émission Des matins en or

Abitibi–Témiscamingue

Autochtones